Aller au contenu


Photo
- - - - -

Emergence et reseau de neurones


2 réponses à ce sujet

#1 eihis

eihis

    Nouveau membre

  • Membres
  • 63 messages
  • Gender:Male
  • Location:bordeaux

Posté 08 septembre 2009 - 09:51

Bonjour,

j'ai parcouru les sujets du forum et je souhaiterais connaitre vos opinions sur une idée qui me trotte depuis pas mal de temps.

Si vous avez déja quelques connaissances sur le sujet des reseaux neuronaux, ca va etre plus pratique.
Sur le principe de base, le reseau de neurone doit passer par une phase d'apprentissage : pendant cette phase , certaines liaisons sont renforcées , d'autres affaiblies.
Hors une des lois de base est que lorsque 2 neurones présentent un déclenchement synchrone lors d'un stimulus, la liaison qui les lie se renforce.
De plus, un neurone qui a un déclenchement 'tout ou rien' , par exemple, réagit au resultat d'une SOMME de signaux entrants : passé un certain seuil, il devient 'passant' , et en deça, il est 'bloqué'.

Bon tout ça, on le sait.
Mais avez vous déja étudié un peu les simulateurs dits 'du jeu de la vie' ?
les regles du jeu de la vie ont étés inventées par CONWAY. si vous ne connaissez pas ce sujet, je vous invite a chercher sur le net, wiki etc. il y'a des tonnes de simulateurs gratuits.
Ces automates cellulaires ont été démontrés etre capable de simuler toutes les fonctions d'une machine Turing.

J'en viens au sujet de ma reflection :
Les automates cellulaires de conway réagissent a des regles simples, qui sont , en schématisant :
passé un certain seuil de population environant une cellule 'vide', une cellule 'vivante' est crée.
et
au dela d'un certain seuil entourant une cellule vivante, celle ci meurt (par surpopulation, pourrait-on dire) .
Les regles de conway, simples, créent des comportements complexes : toute une population EMERGENTE d'etres cellulaires se creent, et interragissent.

Mon idée, c'est en fait de faire appliquer a un reseau neural les regles de conway, de facon a ce que les POIDS et les liaisons existantes découlent directement des regles de conway.
de cette facon, un neurone précis peut, au dela d'un certain seuil, creer de nouvelles liaisons (signaux) vers des neurones non connectés jusqu'alors (exactement comme une cellule, dans le jeu de la vie,peut le faire par déplacement), ou bien en détruire (encore une fois , comme dans le jeu de la vie.

de cette facon, on ferait passer le reseau neural 'simple' et plutot statique a un état dynamique permanent et emergent (puisque répondant a des regles qui sont de nature a créer un systeme instable tendant a l'emergence)
notre atout dans ce cas, sera que les regles du jeu de la vie sont déja connues comme fonctionnant, pour créer un systeme dit 'emergent'.

J'ajoute que j'ai déja fait un simulateur 3D (avec blitz basic 3d), et que le systeme du jeu de la vie 2D fonctionne aussi en 3d (jai pu le tester en cube de 10x10x10 cellules), moyennant une modification des VALEURS de seuil ( naissance/mort d'une cellule) seulement.

des idées ? ce sujet me trirure l'esprit depuis pas mal de temps , j'avoue.

@+
37 sont visibles, 19 sont cachés

Sachez qu'il y a seulement 10 types de personnes : ceux qui comprennent le binaire et les autres.

#2 Pfeu

Pfeu

    Nouveau membre

  • Membres
  • 5 messages

Posté 08 septembre 2009 - 03:18

Salut,

Je suis en train de travailler sur un reseau de neurones a gaz evolutif. Je pense que ca correspond a ton idee.
C’est Husbands qui a invente les premiers reseaux de ce type en 1998, voir ca page ici : http://www.cogs.susx.ac.uk/users/philh/PhilHusbands_publications.htm '> http://www.cogs.susx.ac.uk/users/philh/PhilHusbands_publications.htm
Sur sa page regarde les articles associe aux GasNet et en particulier les e gasnet (e = evolutionary).
Par exemple voir l’article de reference : Better Living through Chemistry: Evolving GasNets for Robot Control

En gros, les neurones voisins d’un neurone excité peuvent etre influencé par celui-ci (les poids mais aussi la destruction de neurones pourquoi pas) via un effet de gaz -un peu a la manière d’un automate cellulaire qui joue sur l’influence des cellules voisines- tout ceci en plus de l’excitation synaptique classique. Ca fonctionne pour un environnement 2D (par cercle) ou 3D (influence par sphere). Bon, nous (les collegues et moi), pour etre encore plus biologiquement realiste, nous utilisons un algo genetique pour faire evoluer le reseau sur plusieurs generations a partir d’un genotype et tout le toutim.
Nous avons publie un article sur ce sujet ici
http://www2.his.se/icea/emotion-workshop/ (voir les proceedings, page 48) et allons publier un article plus complet avant 2010, si tu as un peu de patience… ^_^
Pour notre projet on utilise ce type de reseau pour simuler de facon relativement realiste l’action des emotions (propagation du glucose par les nitro-oxides et couplage de reseaux non-neuronaux avec reseaux neuronaux) sur la cognition des robots.

A+

#3 eihis

eihis

    Nouveau membre

  • Membres
  • 63 messages
  • Gender:Male
  • Location:bordeaux

Posté 08 septembre 2009 - 08:27

ouhhhhh excellent !
je vais consulter tout ça.
justement , le fait de qualifier de 'gaz' me fait penser que j'avais lu quelque part que des regles de conway avaient étées dérivées certaines, très proches, pour la simulation de l'inflamation de gaz dans un milieu fermé ...

bon, je suis dans votre trip alors (lol).
la meilleure, c'est que je pensais , comme j'en avais parlé dans un post précédent, appliquer ensuite un algorythme génétique pour selectionner parmi plusieurs reseaux concurrent dans la meme tache..

que du bonheur.merci pour ta réponse ! @biento et bon courage dans tes recherches :)
37 sont visibles, 19 sont cachés

Sachez qu'il y a seulement 10 types de personnes : ceux qui comprennent le binaire et les autres.



Répondre à ce sujet



  


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users