Aller au contenu


Photo
- - - - -

Besoin d'aide débutant : 2 servomoteurs + une commande


  • Veuillez vous connecter pour répondre
50 réponses à ce sujet

#1 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 04 novembre 2013 - 07:40

Bonjour à tous,
Je me permets de poster un message sur ce forum car il est rempli de passionné de robotisation pour qui, je pense, mon projet sera un véritable jeu d'enfant.
Si certains ne se sentent pas insultés de la simplicité de ce que j'aimerais réalisé, je serai très reconnaissant d'avoir leurs lumières.

Je suis plutôt bricoleur, mais le monde de l'électronique m'est étranger. Toutefois, n'étant pas stupide je pense qu'avec quelques bons conseils, grâce à vous, je pourrai réaliser ceci :

J'aimerais pouvoir commander 2 servomoteurs avec un joystick. Evidemment, au plus le mouvement sur le joystick sera ample au plus la rapidité du servo suivra.
J'imaginais que l'axe haut/bas du joystick commanderaient un servo et l'axe gauche droite l'autre servo. Les mouvements en diagonale sur le joystick serait un mix proportionnel des deux mouvements.


Je le redis, je n'y connais rien, mais voici mes questions :
- Il me faut 2 servomoteurs, mais sur les sites spécialisés, il y en a des tas... Comment savoir celui qui me convient?
Voici mes critères :
- il faut qu'ils soient alimentés par batteries (pas de 220v)
- il faut que chaque servo puisse effectué un mouvement qui soit capable de faire tourner un plateau sur lequel se trouve un objet entre 2 et 7 Kg. (--> quelle est l'unité de puissance du servo qui correspond à cette tâche?)
- Je suppose qu'il faut une sorte de "carte mère" pour faire le lien entre les servos et le joystick... Comment la choisir? Quelle référence? Est-ce que ça se "programme", ou est-ce que les branchements "mécaniques" suffiront?

Voilà, ça serait chouette si qq'un peut m'aider à réaliser ce petit montage. :yes:

Ps: svp, expliquez-moi ça comme à un enfant de 8 ans. Une réponse du genre: "Fastoche, tu prends un Rbr34-Qt couplé à une ZTr44 et ça le fait" ne me dira rien du tout :unsure:

#2 R1D1

R1D1

    Modérateur et Membre passionné

  • Modérateur
  • PipPipPipPip
  • 803 messages
  • Gender:Male
  • Location:Autriche

Posté 04 novembre 2013 - 10:09

Salut et bienvenu !

Il faut bien commencer par des projets simples avant d'augmenter la difficulté. :)

J'aimerais pouvoir commander 2 servomoteurs avec un joystick. Evidemment, au plus le mouvement sur le joystick sera ample au plus la rapidité du servo suivra.
J'imaginais que l'axe haut/bas du joystick commanderaient un servo et l'axe gauche droite l'autre servo. Les mouvements en diagonale sur le joystick serait un mix proportionnel des deux mouvements.

Par pure curiosité, pour quelle utilisation as-tu besoin d'une commande de servo par joystick ?

Je le redis, je n'y connais rien, mais voici mes questions :
- Il me faut 2 servomoteurs, mais sur les sites spécialisés, il y en a des tas... Comment savoir celui qui me convient?
Voici mes critères :
- il faut qu'ils soient alimentés par batteries (pas de 220v)
- il faut que chaque servo puisse effectué un mouvement qui soit capable de faire tourner un plateau sur lequel se trouve un objet entre 2 et 7 Kg. (--> quelle est l'unité de puissance du servo qui correspond à cette tâche?)

Le couple d'un servomoteur se mesure en kg/cm ou plus exactement en N/cm, c'est-à-dire la force exercée par un actionneur fixé à 1 cm de l'axe de rotation du servo. À couple constant, cette force diminue avec la distance (si tu peux pousser 1 kg à 1cm, tu pourras pousser 0.5 kg à 2 cm, etc). C'est le premier critère pour choisir ton servo : évaluer les efforts selon les axes du mouvement de ton plateau (dans le pire des cas pour avoir le dimensionnement supérieur) pour savoir quel couple tes servos doivent fournir.
L'alimentation par batterie ou sur le secteur ne change rien au servomoteur. Il te faudra par contre sûrement une carte pour adapter la tension de ta batterie à celle de tes servomoteurs.

- Je suppose qu'il faut une sorte de "carte mère" pour faire le lien entre les servos et le joystick... Comment la choisir? Quelle référence? Est-ce que ça se "programme", ou est-ce que les branchements "mécaniques" suffiront?

Il existe peut-être des cartes toutes faites (je ne les connais pas en tout cas). Si tu veux la réaliser toi-même, il te faudra un micro-processeur (un pic, un atmega, etc ...). En entrée, il récupérera les signaux du joystick sur ses entrées analogiques. En sortie, il enverra vers les servomoteurs la consigne de position en faisant du PWM (ou en le simulant - je t'invite à regarder comment se pilote un servomoteur). Entre les deux, le programme envoyé dans le microP calculera cette position en fonction des entrées analogiques du joystick (tu peux par exemple calculer la dérivée de chaque entrée et appliquer un écart de position d'autant plus grand sur chaque servo).
Par ailleurs, il existe des servos analogiques (composés d'un motoréducteur et d'un capteur qui vérifie la position dans laquelle est l'axe du moteur) et des servos numériques. Je ne connais pas trop ces derniers, mais ils embarquent toute une électronique programmable et des fonctions déjà codées (notamment pour gérer la vitesse à laquelle se fait le déplacement).

Bon courage ! :)
R1D1 - Calculo Sed Ergo Sum
Avatar tiré du site bottlebot
"Qui a dit 'Programmation" ?"

#3 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 04 novembre 2013 - 10:39

Merci pour ta réponse R1D1.
En fait, c'est vrai que ça aurait été plus simple de montrer ce à quoi je voudrais arriver :
J'aimerais savoir quels composants exactement acheter sur le net pour pouvoir le réaliser moi-même. (enfin, mes interrogations portent sur la partie électronique bien entendu, pour la partie mécanique, je me débrouille déjà)
La rapidité du servo n'est pas très importante, il doit surtout être très fluide, puissant, vitesse constante et surtout: un départ très lent et très doux (en d'autres mots: la plus faible vitesse de rotation possible (bien qu'on puisse l'accélérer si on souhaite)

#4 microrupteurman2

microrupteurman2

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 897 messages
  • Gender:Male
  • Location:24-mussidan
  • Interests:Tout

Posté 05 novembre 2013 - 01:13

"Fastoche, tu prends un Rbr34-Qt couplé à une ZTr44 et ça le fait"
:ph34r:  Ma boutique Robot-Maker : http://bit.ly/2oxjQTp  :ph34r:

#5 olivthill

olivthill

    Membre occasionnel

  • Membres
  • Pip
  • 141 messages
  • Gender:Male
  • Location:Val de Marne
  • Interests:Robots humanoides.

Posté 05 novembre 2013 - 02:05

En fait, c'est vrai que ça aurait été plus simple de montrer ce à quoi je voudrais arriver...

Les servomoteurs les plus courants, dits "standards", de taille 40x20x40mm, pesant 40 grammes, ont un couple théorique de 4 à 6 kgcm. A vue de nez, je pense que ce sera juste ou trop juste pour un gros appareil comme celui-là. Ce serait bien d'avoir une estimation de son poids. S'il fait entre 300 et 900 grammes, j'opterais plutôt pour des servos 60g, qui ont un couple théorique d'une dizaine de kgcm, ou plus. Si le silence est nécessaire, il faut absolument choisir un servo dit "analogique" et éviter un servo dit "digital".

La rapidité du servo n'est pas très importante, il doit surtout être très fluide, puissant, vitesse constante et surtout: un départ très lent et très doux (en d'autres mots: la plus faible vitesse de rotation possible (bien qu'on puisse l'accélérer si on souhaite)

Tous les servos réagissent à peu près de la même façon. C'est-à-dire que leur mouvement est relativement brutal s'ils sont commandés de manière brutale. Mais ils ont un mouvement très doux s'ils sont commandés de manière très douce. Autrement dit, l'important est de programmer convenablement un mouvement de servo, en lui faisant faire une série de mini mouvements. Il existe certaines cartes qui aident à faire des mouvements doux. Je penses aux cartes Pololu Maestro qui ont en standard, des routines qui permettent une gestion facile et fine de la vitesse et de l'accélération.

#6 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 05 novembre 2013 - 03:38

Le poids de l'appareil peut varier en fonction de l'objectif et des accessoires qui sont placés dessus. Pour compter large, disons: entre 1Kg et 4Kg.

Voilà un point intéressant: les servos analogiques sont plus silencieux que les digitaux. Je note !

En ce qui concerne la douceur du mouvement, une expression est revenue à deux reprises que je ne comprends pas bien (je sais que pour vous c'est évident, mais bon... :pardon:/>/> ) :
qu'entendez-vous par "programmer" un mouvement de servo ? Quelle forme a cette programmation? Informatique? ou juste un "apprentissage" de mouvement? Je ne saisi pas bien.

Sur la vidéo, je pense qu'on peut voir qu'à côté du joystick se trouve deux potentiomètres qui, à mon avis, sont des variateurs de vitesse (du moins, un des deux, l'autre je ne sais pas).
N'est-ce pas suffisant pour dire au servo comment se comporter? Que resterait-il à "programmer"?

Peut-être que nous pourrions partir d'un exemple plus simple. Ici, il s'agit juste d'une commande qui actionne 1 servo plus ou moins vite, dans un sens et dans l'autre:


Si vous deviez refaire le montage électronique de ceci, qu'achèteriez-vous? Quel servo, quelle carte?

J'ai trouvé ce site, pour acheter ce matériel, mais je ne sais pas du tout quel servo correspond à ceux que l'on voit sur ces vidéos :
http://www.selectron...rvomoteurs.html

A mon avis, quand j'aurai fait mon premier montage, je me trouverai bien bête d'avoir posé ces questions simplicimes pour vous, mais il faut bien commencer quelque part... :pardon:

#7 olivthill

olivthill

    Membre occasionnel

  • Membres
  • Pip
  • 141 messages
  • Gender:Male
  • Location:Val de Marne
  • Interests:Robots humanoides.

Posté 05 novembre 2013 - 02:37

Il y a 3 catégories de revendeurs de servos :

- Les magasins d'électronique européens : Selectronic (votre lien), Lextronic, Conrad, ...
Ils n'ont pas beaucoup de choix. Les descriptions sont fausses dans un tiers des cas. Ils en vendent assez peu, et donc ils ont souvent des anciens modèles aux anciens prix (donc élevés), ou alors ils n'ont pas le modèle en stock et doivent le commander. Mon avis est plutôt négatif, mais parfois on peut faire de bonnes affaires. Par exemple Conrad a 85% de modèles qui sont peu intéressants, mais 15% qui ont un rapport qualité/prix meilleur qu'ailleurs. Chez Selectronic, ils sont tous plus chers qu'ailleurs. Il faut bien comparer.

- Les magasins de modélisme ou de robotique : Euromodel, Roboshop, Hobbyking, TBM ...
Ils connaissent leurs produits. Les descriptions sont assez fiables et détaillées. Ils ont des modèles récents avec des prix récents et des marges cohérentes. Euromodel est à Paris (gare de Lyon). Roboshop est uniquement sur internet, avec certains modèles intéressants. La société est canadienne, mais elle a une filiale française en Ile de France. Hobbyking est en Angleterre. TBM (TroyBuiltModels) est en Floride, avec de bons rapports qualité/prix mais avec des frais d'envoi énormes.

- Les sites en ligne de Hong Kong : DX, ...
Ils ont certains modèles à des prix intéressants. Mais parfois ils sont en rupture de stock, et surtout la livraison est parfois assez longue.

Personnellement, je conseille Euromodel et Roboshop.

Pour bouger un appareil de 4 kg, il va surement falloir un servo assez gros (voir les modèles qui pèsent 120 g par exemple) ou assez atypique (les servos ayant plus de 3 fils électriques, Robotis, HerkuleX). Ils sont chers et difficiles à trouver (il y en a quelques uns chez Roboshop, ou sinon il faut s'adresser à Robotis qui vient d'ouvrir une filiale en France). Avant de vous lancer dans cette voie, je vous conseillerais de vous faire la main avec un modèle moins ambitieux, par exemple pour bouger un appareil d'un poids de 300 grammes, pour lequel des servos communs conviendraient.

Le mouvement n'est pas direct. Il est semblable à la direction assistée sur une voiture. Il y a un module intermédiaire entre le volant ou le joystick et le mouvement de l'appareil.
Il y a la bonne solution de la grosse radiocommande de modélisme avec un module récepteur. Cela ne nécessite pas de programmation.
Mais je pensais à une autre bonne solution, moins encombrante et moins chère, qui est une carte Arduino, ou une cartes proche comme la Pololu Maestro. Cela nécessite un programme que l'on téléverse une fois dans la mémoire de la carte. Ce programme est une boucle qui va lire l'état du joystick, et va envoyer des impulsions électriques aux servos en fonction de l'écart avec la position précédente du joystick. L'avantage, c'est qu'on peut lisser le mouvement, le rendre plus doux.

#8 ChristianR

ChristianR

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Male
  • Location:Isère (38)
  • Interests:Arduino, programmation, électronique...

Posté 05 novembre 2013 - 05:38

Sans programmation, une télécommande 2.4Ghz de modélisme et 2 servo suffisent pour faire le travail.

Il est important de bien équilibrer les axes de pivot de l'appareil photo sur la nacelle.
Si ça pivote juste autour du centre de gravité, les servos ne forcent pas et de petits servos peuvent convenir.*
Christian

#9 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 05 novembre 2013 - 06:00

olivthill : Il me semble que sur ces vidéos les servos ne semblent pas "très gros", si? Pourtant ils déplacent une masse de 2kg. Là, je pense qu'il faut rejoindre la réflexion de ChristianR sur les axes pivots qui supportent la charge réelle.
Je ne comprends pas bien l'intérêt de réaliser un modèle plus petit avant, si le montage est identique, c'est de l'argent gaspillé, non?

De plus, j'ignore ce que vous appelez "cher", lorsque je regarde sur les sites le prix de servos, ça semble dérisoire (entre 6€ et 40€ en général, si j'ai bien compris)
Au départ, j'étais prêt à mettre 300€ pour ce projet et j'ai bien l'impression qu'on est loin en dessous (si j'ai bien tout suivi)

ChristianR : Cette solution semble rêvée, mais pouvez-vous être plus précis? Sur un site de robotique vous achèteriez quoi exactement?
Car si j'achète deux servos et une télécommande 2,4gh, rien ne fonctionnera à ce stade. Comment les servos reçoivent-ils l'information (je suppose qu'ils n'ont pas de récepteur intégré)?
Donc, il faut les brancher à une carte réceptrice je suppose? Quid de l'alimentation? Peut-elle alimenter la carte + les servos, ou bien la carte se passe d'alim et il y a une batterie par servo?

olivthill: dans le cas du choix d'une carte programmable, cette programmation est-elle simple? via quel logiciel?

Merci pour vos contributions en tout cas ;)

#10 ChristianR

ChristianR

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Male
  • Location:Isère (38)
  • Interests:Arduino, programmation, électronique...

Posté 05 novembre 2013 - 07:09

Une télécommande est habituellement vendue avec le récepteur qui va avec.
Il faut 2 canaux pour les mouvements croisés X-Y, et 3 canaux si on veut aussi faire la mise au point de l'appareil photo.
Les servos fonctionnent en 5V donc 1 batterie pour alimenter tout ça.
Christian

#11 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 05 novembre 2013 - 08:24

Une télécommande est habituellement vendue avec le récepteur qui va avec.
Il faut 2 canaux pour les mouvements croisés X-Y, et 3 canaux si on veut aussi faire la mise au point de l'appareil photo.
Les servos fonctionnent en 5V donc 1 batterie pour alimenter tout ça.


Ca alors, ça deviendrait donc si simple !
Pourriez-vous m'indiquer une référence qui pourrait fonctionner?
La référence d'une télécommande avec récepteur + référence des 3 servos,... quand on a pas l'habitude de ce genre de matériel, c'est vraiment difficile de comprendre quoi acheter.
Imaginez une grand mère de 92 ans dans un magasin d'assemblage informatique. Je suis cette grand mère devant un site de servo :lol:

#12 olivthill

olivthill

    Membre occasionnel

  • Membres
  • Pip
  • 141 messages
  • Gender:Male
  • Location:Val de Marne
  • Interests:Robots humanoides.

Posté 05 novembre 2013 - 08:25

Sur la première vidéo, on ne voit pas des servomoteurs, mais des moteurs CC avec réducteurs. A vue de nez, ces moteurs font au minimum 25mmm de diamètre pour une hauteur de 50mm, pèsent au moins 100 grammes et fonctionnent en 12 volts (edit : je viens de mesurer sur l'écran en prenant pour référence les 113mm du côté du Canon EOS, et je trouve même une taille du moteur avec son réducteur de 30mm de diamètre pour 70mm de longueur, donc pour un poids au minimum de 150 grammes). C'est beaucoup plus que les servomoteurs standards qui font 18mm de diamètre pour une hauteur de 35mm (en incluant eux-aussi des engrenages réducteurs), pèsent 40 grammes et fonctionnent en 6 volts.

Mais je vous comprends parce que moi aussi au début, je surestimais beaucoup les capacités des servomoteurs standards. C'est pour cela que les expériences sont nécessaires. Tant que vous n'aurez pas fait d'essais avec des servomoteurs de moins de 40 euros, vous n'arriverez pas à vous rendre compte par vous-même qu'ils ne sont pas faits pour déplacer des objets qui sont relativement lourds. Faire un prototype de petite taille vous coûtera une cinquantaine d'euros, mais non seulement cela vous fera économiser beaucoup d'argent grâce à l'expérience acquise, mais en plus vous donnera des éléments que vous pourrez réutiliser dans votre grand projet ou d'autres.

Les radiocommandes et les "récepteurs" sont disponibles dans tous les magasins de modélisme. Par exemple http://www.euromodel...recepteurs.html Ils ne nécessitent pas de programmation. Mais c'est dommage de ne pas utiliser à la place une carte comme la Arduino avec un petit capteur. C'est moins cher, et surtout, cela offre une souplesse beaucoup plus grande grâce à la programmation. Pour la Arduino, et pour beaucoup d'autres cartes, la programmation se fait avec des logiciels gratuits que l'on télécharge sur le site du fabricant de la carte. De plus, il y a souvent des exemples et des forums pour aider.

Edit 2 :
Le site Servocity propose le modèle montré dans la première vidéo pour 650 dollars. Etant donnés les composants utilisés, cela ne me semble pas excessif. Et pourtant, ce n'est prévu que pour des appareils de 6 pounds maximum, soit 2,720 kg maximum. On est encore loin de votre objectif de 7 kg.

D'ailleurs, les dimensions du moteur indiquent que son volume est environ 5 fois celui du moteur d'un servo standard, avec un voltage du double. Cela donne un torque approximatif entre 35 et 50 kgcm. Consultez les catalogues des servos et vous aurez du mal à en trouver ayant autant de puissance.

Le site Servocity propose d'autres modèles Pan & Tilt. Par exemple le SPT 100 : http://www.servocity...ilt_system.html
Il fonctionne avec deux servos (c'est fois, ce sont bien des servos et pas des moteurs CC) avec deux versions.
Soit les Hitec HS-485HB pour un poids maximum de 6 oz (170 grammes), soit les Hitec HS-645MG pour un poids maximum de 10 oz (283 grammes).
Le HS-485HB est un servo standard. Il coûte environ 20 euros, et a un torque d'environ 6 kgcm.
Le HS-645MG est un servo de la catégorie au-dessus des servos standards puisqu'il pèse entre 50 et 60 grammes. Il coûte environ 35 euros, et a un torque d'environ 8 kgcm.

Cela confirme mes estimations, qui sont qu'avec des servos communs, vous ne pourrez faire bouger convenablement que des appareils de moins de 300 grammes.

#13 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 05 novembre 2013 - 11:41

Merci pour cette enquête de précision. ;)

Les systèmes se vendent effectivement déjà réalisés, mais je trouvais leurs prix excessifs car je peux réaliser la partie mécanique structurelle assez bien finie, en atelier, "gratuitement". De plus, les deux servomoteurs coûteraient même ensemble 200 euros que j'y gagnerai encore beaucoup ! (sans compter les frais de douanes, et selon les versions, on peut monter à 1200 euros...)

Je vais donc essayer la version miniature avec de petits servos pour me faire la main... et le cerveau.

Merci à tous pour vos contributions.

#14 levend

levend

    Pilier du forum

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 2 538 messages
  • Gender:Male
  • Location:Vendée
  • Interests:Robotique, informatique, architecture...

Posté 07 novembre 2013 - 11:54

Bonjour,

Juste une petite remarque :
S'il y a des engrenages, le même servo peut entrainer une plus grosse charge, le reste de la partie mécanique joue aussi pour le charge.

A+

Combats de robots : stratégie avant tout, le Combat des makers
Mon entreprise : http://www.manu-services-85.com

 

Vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin pour vos projets robotiques dans la boutique de Robot Maker et vous aidez à financer Robot-Maker.com qui vit sans pub.


#15 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 09 novembre 2013 - 12:20

Juste une petite remarque :
S'il y a des engrenages, le même servo peut entrainer une plus grosse charge, le reste de la partie mécanique joue aussi pour le charge.


Oui, bien entendu ;) Ici c'est plus la partie électronique qui me posait problème... :help:

#16 levend

levend

    Pilier du forum

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 2 538 messages
  • Gender:Male
  • Location:Vendée
  • Interests:Robotique, informatique, architecture...

Posté 09 novembre 2013 - 01:26

J'ai bien compris, mais le choix des servo fait parti du problème, et je voyais que l'on oubliait quelques détails.
Ceci dit, après avoir regarder différentes vidéo, les motoréducteurs semblent pas mal utiliser, probablement en raison de l'effort, mais peut-être aussi pour un mouvement plus fluide.

Je pense que si tu veux faire quelque chose de semblable à la vidéo, qu'il faudrait choisir les motoréducteurs, surtout qu'avec le rapport de réduction nécessaire, il faudrait un servo multi-tour (je ne sais même pas si ça existe parmi les servos numériques).

Donc pour moi, ce serait : télecommande >>> récepteur - variateur - motoréducteur.
La télécommande+récepteur 2,4GHz 4 voies (comme ça, si tu veux évoluer, tu n'auras pas besoin de tout changer)
Le variateur à définir en fonction du moteur choisi.
Le moteur : euh, je n'ai pas encore cherché celui qui pourrait convenir, vu que tu étais parti sur des servos.

Combats de robots : stratégie avant tout, le Combat des makers
Mon entreprise : http://www.manu-services-85.com

 

Vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin pour vos projets robotiques dans la boutique de Robot Maker et vous aidez à financer Robot-Maker.com qui vit sans pub.


#17 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 12 novembre 2013 - 10:04

J'étais parti sur les servos parce que je n'y connais rien et que j'avais cru comprendre que c'était les seuls moteurs à pouvoir effectuer une rotation dans les deux sens à vitesse variable et arrêter leur course à un point précis.
Si tu me parles de motoréducteurs, je vais me renseigner dans cette direction.
Moi, je n'ai aucun a priori, je veux juste essayer d'effectuer la copie de ce que j'ai poster comme vidéo. Mais comme je n'y connais à rien à ce domaine, je le redis, tout reste vague.

Sans froisser personne dans ce forum, j'aimerais vous faire comprendre quelque chose. Imaginons que quelqu'un demande comment changer une roue et qu'il ne l'a jamais fait. Si on lui répond: tu lèves la voiture, tu devisses, tu enlèves, tu mets la nouvelle et tu revisses, ça parait clair pour un mécano. Par contre, un enfant qui n'est pas bricoleur, se posera une série de question (qui pour un connaisseur sont des évidences). Exemple: Comment lever la voiture? Comment dévisser la roue ? etc. Ce qu'il aimerait comme explication est en réalité : il existe un cric, qui permet, par un système hydraulique actionné par un bras-levier de lever une charge. Il en existe dans cette marque, à tel prix. Pour ton véhicule, il te faudra celui-ci, car ta voiture pèse autant.), pour dévisser, tu peux utiliser une clé de 15 avec au moins trois outils possibles pour cette action : une clé en croix, une visseuse pneumatique, une clé dynamométrique (voici un lien où trouver une référence qui marche à coup sûr http://www)...... Lors de la dépose, la roue peut être grippée sur l'axe rotatif par de la rouille, n'hésite pas à donner un bon coup sur le bord de la roue pour qu'elle se décoince, etc. Change la roue, revisse la nouvelle, pour baisser la voiture, il faut faire un geste particulier sur le cric: tu trouvera le bouton de dépressurisation sur le côté droit, parfois c'est une rotation du bras de levier qui le permet, etc.....
Bref, ce que je veux dire, ce que, bien qu'aimables, la plupart des infos postées depuis ma question ne sont pas du tout didactiques. Il serait impossible de réaliser concrètement l'objet de ma question avec ce que j'ai glané ici.

Bon, je suppose que vous allez me dire que je dois déjà m'estimer content qu'on me réponde ou que je suis impertinent. Mais je veux juste être honnête et peut-être faire prendre conscience aux "pros" ce que c'est de découvrir un domaine lorsqu'on y connait rien du tout. Si certains se sentent l'âme de pédagogues dans la salle, je suis preneur... :crigon_04:

Ps: je ne visais personne en particulier, il y a de bonnes infos, mais j'ai vraiment besoin de plus de précisions et surtout plus de didactisme. Si vous deviez réaliser cette copie, comment feriez-vous et comment l'expliqueriez-vous à votre enfant de 10 ans? (en sachant que c'est lui qui doit faire les courses avec sa mastercard :tatice_03: )

Un petit exemple: lorsqu'on me dit "récepteur", ça ne signifie rien pour moi. C'est quoi un récepteur? (bien sûr j'imagine sa fonction) mais sa FORME? Une mini carte électronique. Ok, mais laquelle? Comment la branche-t-on? à quoi? Combien de câble y aura-t-il? Comme savoir lequel se branche où? Où s'insère l'alimentation de celle-ci? Y'aura-t-il un système qui permettra de ne devoir qu'ajouter une pile ou devrai-je commander des connecteurs qui permettront le contact avec les piles? etc. etc.

#18 levend

levend

    Pilier du forum

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 2 538 messages
  • Gender:Male
  • Location:Vendée
  • Interests:Robotique, informatique, architecture...

Posté 12 novembre 2013 - 11:00

Je peux dire aussi que lorsque tu présentes ton projet, l'objectif semble évident pour toi, et par conséquent tu oublies certaines infos importantes ( à moins que je les ai zappé :ignat_02:/>/> , mais c'est pareil pour tout le monde, moi y compris.

Donc si tu veux un arrêt à un point précis, essaies d'être un peu plus clair, parce que sur la vidéo, ça ne se voit pas :tatice_03:

Sinon, la télécomande serait :
http://www.hobbyking...V2_Mode_2_.html
Image IPB
Le récepteur (fournis avec la télécomande :
Image IPB
Si tu utilies des servo, tu as juste à les brancher dessus, par contre, si tu utilises des moto-réducteurs, il faudra intercaler un variateur entre chaque moteur et le récepteur. Le variateur sera certainement connecter à un accus.
Ce n'est pas complet, parce que j'hésite toujours entre servo et moto-réducteur.

Je ferai peut-être des essais avec le Pan&Tilt que j'ai avec un gros servo (HS485, de mémoire) et mon Canon 500D+Grand angle (pour augmenter le poids). Je verrai ce que ça donne pour le mouvement.
Je ferai un ou deux schéma demain, si j'ai le temps.

Combats de robots : stratégie avant tout, le Combat des makers
Mon entreprise : http://www.manu-services-85.com

 

Vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin pour vos projets robotiques dans la boutique de Robot Maker et vous aidez à financer Robot-Maker.com qui vit sans pub.


#19 cnob

cnob

    Nouveau membre

  • Membres
  • 26 messages

Posté 14 novembre 2013 - 01:59

Le fait qu'on vende le récepteur avec la télécommande qui correspond n'était déjà pas pour moi évident, tant j'ai vu des offres sur des sites qui proposent l'un sans l'autre. Donc, ça, ça devient déjà très clair pour moi et beaucoup plus simple que prévu ! Donc : merci :drag_01:
Je suppose qu'il faut alimenter ce récepteur. La pile se situera dans le boitier? Connecté au fil que l'on voit dépasser? (ou bien est-ce une "antenne"?)
Les servos comporteront-ils trois plots qui viennent se brancher sur la ligne des trois tiges que l'on voit à chaque channel?

#20 ChristianR

ChristianR

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Male
  • Location:Isère (38)
  • Interests:Arduino, programmation, électronique...

Posté 14 novembre 2013 - 11:13

Le fil qui dépasse du récepteur est une antenne.
Les servo ont un connecteur à 3 fils.
La batterie d'alimentation des servos se branche aussi sur le récepteur avec 2 fils (le 3ème ne sert pas)
Et on met des piles dans la télécommande.
Christian




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users