Aller au contenu


Photo

Question sur les systèmes à contrepoids


8 réponses à ce sujet

#1 Zénon

Zénon

    Nouveau membre

  • Membres
  • 48 messages
  • Gender:Male
  • Location:France Alsace

Posté 04 avril 2022 - 12:55

Bonjour,

 

Dans les systèmes à contrepoids, l’équilibre est réalisé entre le poids et le contrepoids, sans pour cela modifier l’origine des forces gravitationnelles.

Peut on considérer que les systèmes à contrepoids soient des systèmes à réaction équilibrée ?

 

Merci d'éclairer ma lanterne.



#2 Zénon

Zénon

    Nouveau membre

  • Membres
  • 48 messages
  • Gender:Male
  • Location:France Alsace

Posté 07 juin 2022 - 11:51

Bonjour,

 

Qu'ils soient considérés ou non à réaction équilibrée, cela importe peu, car les résultats pratiques sont indépendants de la considération.

Je pense plus profitable d'orienter mon raisonnement sur les possibilités de mouvement des systèmes d'engrenages similaires.

 

Je sollicite votre avis au sujet d’un ensemble d’engrenages en schéma, dont je suis incapable d’imaginer avec certitude le comportement réel.

J’ai tenté sans succès, de comprendre la formule de Willis et je n’ai pas la possibilité de réaliser l’expérience.

Je m’adresse à vous qui êtes compétent en mécanique, en espérant que vous pourrez orienter mon raisonnement.

Les pignons coniques gris et bleu sont identiques et libres sur leur axe respectif, vert et noir.

Le pignon conique noir et l’axe noir vertical, sont solidaires de l’axe noir horizontal qui est libre.

Le pignon conique de carcasse est fixe et est identiques aux trois pignons verticaux, noir, orange et vert.

Le pignon conique orange est libre sur l’axe creux horizontal vert.

Le pignon conique vert et l’axe vertical vert, sont solidaire de l’axe creux vert horizontal.

Toutes les distances d’action d’éventuelles forces aux axes verticaux sont égales.

Toutes les distances d’action d’éventuelles forces aux axes horizontaux sont égales.

J’ai appris que :

Sans considération des pertes, les systèmes d’engrenages transmettent toujours l’intégralité des forces et puissances qu’ils reçoivent.

Voici mon dilemme :

1) Soit : F en rotation à 3ω devrait se reporter sur l’axe noir vertical d’une valeur de 3F à ω.

2) Soit : F se remplace par un couple de force F/2 sur le pignon gris. L’action de se couple sur l’axe vertical vert, est alors une force F, ainsi que sur le pignon conique vert, action qui applique une force égale à 2F sur l’axe vertical noir.

3) Soit : Il existe un autre raisonnement que je n’ai pas réussi à élaborer.

Merci d’avance pour vos réponses.

L’objectif de ce système d’engrenages, est d’obtenir l’équilibre de l’ensemble avec une force égale et opposée à F sur le pignon conique vert. Cela ne serait possible que dans le cas 2.

Image(s) jointe(s)

  • Mise en mvt par F.png


#3 Ludovic Dille

Ludovic Dille

    Habitué

  • Membres
  • PipPip
  • 181 messages
  • Gender:Male
  • Location:Belgique
  • Interests:Robotique, électronique, embarqué, informatique, ...

Posté 08 juin 2022 - 07:20

Bonjour,
Si j'ai bien compris la proposition 1, c'est dire que le rapport de transmissinon est de 1/3 ?

Ludo



#4 Zénon

Zénon

    Nouveau membre

  • Membres
  • 48 messages
  • Gender:Male
  • Location:France Alsace

Posté 09 juin 2022 - 06:01

Bonjour Ludovic Dille,

 

Éventuellement, mais je ne suis pas sur si c'est le bon raisonnement, car le pignon conique noir vertical, solidaire de l'axe horizontal noir tourne aussi.



#5 Ludovic Dille

Ludovic Dille

    Habitué

  • Membres
  • PipPip
  • 181 messages
  • Gender:Male
  • Location:Belgique
  • Interests:Robotique, électronique, embarqué, informatique, ...

Posté 10 juin 2022 - 07:48

Hello,

Si on fait l'analyse du système avec:
- ωo = la vitesse de la roue orange
- ωg = la vitesse de la roue grise
- ωb = la vitesse de la roue bleue
- ωv = la vitesse de l'arbre vert
- ωn = la vitesse de l'arbre noir

Si on pose que les vitesse sont positive quand elles rentrent dans le plan par le haut (pour ωo, ωv et ωn) et quand elle rentre dans le plan par la droite (ωg, ωb ) on peut écrire les équations:
ωv + ωg = ωo
ωv - ωg = ωn
ωn + ωb = 0
ωn - ωb = ωv
ωo = 3ω

Alors peut déduire que
2ωn = ωv
ωb = - ωn
ωg = ωn
3ωn = ωo
Et donc que
ωn = ωg = -ωb = ω
ωv = 2ω
ωo = 3ω



Ludo



#6 Zénon

Zénon

    Nouveau membre

  • Membres
  • 48 messages
  • Gender:Male
  • Location:France Alsace

Posté 11 juin 2022 - 08:27

Bonjour,

 

Merci Ludovic Dille pour cette réponse bien détaillé.

Pour les rotations je n'ai aucun doute, l'axe horizontal noir tourne à  Oméga, quand l'axe vert horizontal creux tourne à 2 Oméga et le pignon conique orange tourne à 3 Oméga.

Ma question n'est peut-être pas asse précise, je m'en excuse, je reformule:

Quelle est la valeur de F sur l'axe horizontal noir, sachant que tous mes axes horizontaux tournent dans le même sens, aux valeurs Oméga précisées dans la phrase précédente.

Je n'avais pas pris les rotations des pignons, comme tu l'a fait pour essayé de trouver ma réponse. Je vais essayer.



#7 Zénon

Zénon

    Nouveau membre

  • Membres
  • 48 messages
  • Gender:Male
  • Location:France Alsace

Posté 12 juin 2022 - 04:29

Bonjour,

J'entrevois une piste, je reprends tout de A à Z et vous en ferais part.

A+



#8 Zénon

Zénon

    Nouveau membre

  • Membres
  • 48 messages
  • Gender:Male
  • Location:France Alsace

Posté 16 juin 2022 - 08:15

Bonjour,

Merci d'avoir patienté.

Pour simplifier j'ai choisis de mettre des liens. Chaque document comporte une seule page.

Sauf erreur de ma part je pense avoir bien analysé le fonctionnement du système d'engrenage et trouver les applications qui pourraient l'intégrer.

Je conseille de lire les documents dans l'ordre des liens.

Pour le levage des charges: https://www.fichier-...lan-bis-rotors/

Pour les phénomènes d'induction: https://www.fichier-...eur-bis-rotors/

Bonne lecture



#9 Zénon

Zénon

    Nouveau membre

  • Membres
  • 48 messages
  • Gender:Male
  • Location:France Alsace

Posté 17 juin 2022 - 06:18

Bonjour,

Première information au sujet du palan bis-rotors

Les forces Fx et Fy sont effectives par rapport à la terre et non par rapport au différentiel de rotation entre les rotors. De ce fait la somme de leur action sur le système d'engrenages ne devrait pas être égale à zéro.

En monté: (Fy*2Oméga) + (-Fx*3Oméga) = -Fx*Oméga. Donc un échec de l'équilibrage.

En descente: (-Fy*2Oméga) + (Fx*3Oméga) = Fx*Oméga. Donc un échec de l'équilibrage.

 

Reste l'alternateur bis-rotors ou le différentiel de rotation est un des facteurs du phénomène d'induction électromagnétique. Il garantie la variation temporelle du delta-phy inducteur.
De ce fait l'action de la f.c.é.m. (divisée en (Fy) = (-Fx)), tente de réduire le différentiel de rotation (Oméga commun) entre les rotors. Ainsi la somme de leur action sur le système d'engrenages pourrait être égale à zéro.
En charge: (Fy*2Oméga) + (-2Fx*Oméga) = 0. Comme expliqué dans le document en lien.





Répondre à ce sujet



  


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users