Aller au contenu


Photo
- - - - -

Traqueur solaire sans batterie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
25 réponses à ce sujet

#21 7hibault

7hibault

    Nouveau membre

  • Membres
  • 12 messages

Posté 30 août 2019 - 10:41

Y a longtemps j'ai regardé cette vidéo, j’espère que cela va t'aider un peu

 

pour moi y a besoin que de 2 capteurs de lumière, après c'est l'angle qui fait le reste.

 

Ah oui ça aide bien. Suite au visionnage de ta vidéo, youtube m'a recommandé celle-ci.

 


En résumé :

- si V2-V1 < - Voffset2 : le comparateur du bas est à l'état haut, donc le NMOS devient passant (ie le moteur tourne), mais la bobine du relai n'est pas alimentée, donc le moteur tourne dans le sens "normal"

- si -Voffset2 < V2-V1 < Voffset1 :  aucun comparateur n'est à l'état haut, donc le N-MOS est bloqué et le moteur ne tourne pas

- si Voffset1 < V2-V1 : le comparateur du haut est à l'état haut, donc le NMOS devient passant (ie le moteur tourne), et la bobine du relai est pas alimentée, donc le moteur tourne dans le sens "inverse"

 

Je ne sais pas si je me ferai un jour à la qualité de l'aide que des inconnus peuvent nous apporter sur internet ! C'est génial, merci !

 

Je crois avoir compris dans les grandes lignes le fonctionnement. Je vais revoir ça à tête reposée ce week-end pour voir si j'ai des questions. Il y a certains composants dont je ne connais pas le fonctionnement en détail (N-MOS et relai), et des calculs que je vais refaire pour les comprendre (ça ressemble à des ponts diviseurs de tension en entrée des comparateurs mais le fait qu'il y ait 2 tensions différents V+ et V1 [ou V2] me perturbe un peu à première vue donc je dois m'y repencher, et mes connaissances datent un peu)



#22 Sandro

Sandro

    Membre occasionnel

  • Membres
  • Pip
  • 108 messages
  • Gender:Male

Posté 30 août 2019 - 12:42

Pour le N-MOS: il a trois pattes : la source (branchée coté négatif (0V), en bas sur le schéma), le drain (branché coté positif, en haut sur le schéma), et la grille (à gauche sur le schéma). La grille sert de commande. Quand la grille est à 0V, le courant est bloqué entre la source et le drain. Quand la grille est à un potentiel d'au moins quelques volts de plus que la source (combien dépend du model choisi), alors le courant peut passer librement entre le drain et la source (résistance casi nulle). Pour résumé, le N-MOS se comporte comme un interrupteur commandé par électricité : si tu lui met 0V sur la grille, il est ouvert (pas de courant entre source et drain), si tu mets une tension (assez) positive, interrupteur est fermé.

A noter qu'il y a d'autres cas plus complexes, mais qui ne nous intéressent pas ici (grille positive mais proche de 0 donne une résistance, branchement "à l'envers", ...).

 

Pour le relai, il s'agit d'un autre type d’intérieurement "commandé" par électricité. Il s'agit d'un interrupteur (mécanique) qui peut bouger entre 2 positions : une position "par défaut", imposée par un ressort ; pour forcer interrupteur à aller dans la deuxième position, il faut alimenter la bobine (électroaimant) pour attirer interrupteur.

Un relai a donc toujours 2 fils pour alimenter la bobine.

En plus de ça, il a 2 ou 3 fils pour interrupteur (s'il y a 3 fils, alors le fil A est connecté au fil B si la bobine est éteinte ou au fil C si elle est allumée ; s'il n'y a que 2 fils, alors c'est qu'une des deux positions (A ou B) n'est pas connectée.

Dans le cas du circuit que je proposais, j'utilise la version à 3 fils pour interrupteur. Pour être plus précis, j'utilise un "double relai", avec 2 interrupteurs à 3 fils commandés (simultanément) par la même bobine (ce qui permet d'inverser le sens du courant dans le moteur)

 

Pour les résistances, c'est bien des diviseurs de tension, mais entre deux potentiels non nuls. Il y a plusieurs manières de voir ça :

- tu fais juste le calcul "à la main" : il n'y a pas de courant qui entre dans le comparateur, du coup le courant est le même dans les deux résistances : tu calcule ce courant, puis tu en déduit la tension au borne des résistances, puis la tension entre la masse et l'entrée

- tu considére que tu as une masse "virtuelle" au potentiel V1. V+ deviens alors V+ - V1. Tu applique le diviseur de tension "classique" (celui où d'un coté c'est la masse), puis tu reviens à ta masse initiale, donc tu re-ajouter V1

- tu considère que le diviseur de tension c'est une moyenne pondérée entre les deux potentiels : la tension à l'entrée du comparateur est (R1*V+ + R2*V1)/(R1+R2)

- tu procède par superposition : tu "éteins" V+ et tu fais les calculs, puis tu éteins V1 à la place et tu refais les calculs, et tu additionne les deux



#23 7hibault

7hibault

    Nouveau membre

  • Membres
  • 12 messages

Posté 04 septembre 2019 - 09:09

Je m'y retrouve mieux, merci pour les explications !!

 

Pour les composants, je ne sais pas trop comment choisir, tu as des recommandations? J'ai un peu regardé mais je ne m'y retrouve pas vraiment

 

Comparateurs

https://french.aliba...&viewtype=&tab=

 

Résistances

https://www.robot-ma...ance&results=36

 

Transistor

https://www.robot-ma...istor&results=7

https://french.aliba...nmos transistor

 

Relai

https://www.robot-ma...istor&results=7



#24 Sandro

Sandro

    Membre occasionnel

  • Membres
  • Pip
  • 108 messages
  • Gender:Male

Posté 05 septembre 2019 - 09:23

Pour les composants, les deux premières choses à choisir sont le moteur et le panneau solaire : le choix des autres composants dépendra fortement de ces composants (courant max du moteur, tension des panneaux solaires).

 

Une autre question importante est comment tu comptes faire le montage? Est-ce que tu veux le faire sur une plaque d'essais (breadboard)? Sur une carte de prototypage à souder? Avec des fils qui se baladent?



#25 7hibault

7hibault

    Nouveau membre

  • Membres
  • 12 messages

Posté 05 septembre 2019 - 11:01

Pour le moment, je cherche surtout à prototyper pour essayer de comprendre, parce que je vois bien que j'ai des lacunes. Donc petit moteur et petit panneau solaire...

 

Quant au montage: comme il s'agit d'un prototype, plutôt breadboard à priori



#26 Sandro

Sandro

    Membre occasionnel

  • Membres
  • Pip
  • 108 messages
  • Gender:Male

Posté 05 septembre 2019 - 04:31

D'accord.

 

Du coup, surtout si le but et d'apprendre, je te suggère d'éviter les gros modules "tout fait" dans la mesure du possible, et de prendre les composants tels quels.

 

Pour le panneau solaire, est-ce que tu veux partir sur du 5V ou plutôt sur du 12V (ou encore autre chose)? Je pense que c'est plus pratique si tu prends du 12V, mais c'est pas obligé. Pour la suite je vais supposer un panneau 12V.

 

Pour le moteur, il faudra prendre un moteur qui tourne avec moins que 12V (il faut que même quand le panneau est mal tourné ça suffise), mais qui supporte quand même la tension max de ton panneau.

 

 

Un élément qu'on n'a pas encore discuté, c'est qu'est-ce que tu comptes utiliser comme capteur de lumière? Car le schéma que j'ai donné suppose que tu as une source idéale de tension en sortie de tes capteurs (si c'est pas le cas, il faudra adapter un peu).

 

 

 

Sinon, pour les composants, je vois que tu donnes pas mal de liens sur alibaba : ce site est plutôt prévus pour des achats en gros. Si tu veux commander depuis la chine pour pas cher (mais avec des délais de livraisons de plusieurs semaines), alors je te conseille plutôt aliexpress (c'est la même entreprise, mais c'est leur site prévu pour des achats à l'unité/petite quantité et pour les particuliers). Si tu es prêt à payer un petit peu plus cher pour avoir les composants beaucoup plus rapidement, alors tu as des sites qui livrent depuis l'europe en quelques jours (conrad, digikey, RS, ...)






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users