Aller au contenu


Photo
- - - - -

Copie robotique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 MrWhite

MrWhite

    Nouveau membre

  • Membres
  • 64 messages

Posté 16 janvier 2010 - 10:06

Bonjour pour ne pas dire bonsoir chers roboticiens amateur qui me liront,

Je me pose depuis fort longtemps une question très tordue :

Si demain il y a la possibilité de créer un robot qui a une structure cérébrale identique à la mienne, avec les mêmes réseaux de neuronnes, les mêmes connaissances, etc...un genre de transfert de conscience, une photocopie de mon être, qu'est ce qui me définira moi ? Quelle sera la différence entre lui et moi au niveau de l'identité ?

Qu'est ce qui me caractérise ? mon experience ? mes connaissances ? ma génétique ? le tout ? mais si je suis copié, comment m'identifier ? qu'est ce que j'aurais et que la copie n'aura pas à part rien ?

L'identité c'est quoi frère Cavil ?

Est ce qu'il ne faudra pas prendre en compte une identité comme un temps d'existance ? Une durée ?

...
Smells Like Robot Spirit

#2 Aquanum

Aquanum

    Habitué

  • Membres
  • PipPip
  • 234 messages
  • Gender:Male
  • Location:Paris

Posté 17 janvier 2010 - 12:47

Oh, bonne question, à laquelle, je pense, nous n'aurons jamais de réponse.
Tu auras différents types de réponses suivant les croyances des gens, et selon leur vision de la vie.
Nous sommes dans l'inconnu total. Il est difficile d'avancer une théorie, alors qu'elle ne pourra jamais être vérifiée.

Personnellement, je vois la conscience comme un programme informatique. Quelque chose de matériel, de physique, de concret, qui se construit de lui même tout du long de ton existence. Ce programme peut être altéré par ton enveloppe corporelle que cela soit par des maladies, des interactions physiques ou de façon psychologique vis à vis de ta perception du monde depuis ton corps. Ce programme est fait d'autre chose que de 0 et de 1, je ne sais juste pas de quoi il est fait.

J'aimerais qu'un jour il soit possible de télécharger la conscience de quelqu'un vers un autre réceptacle.
Je vois vraiment l'Homme comme un programme informatique dans un mécanisme hôte extrêmement bien conçu.
Tout cela n'engage que moi, mais je verrais bien l'Homme dans des millénaires (s'il ne s'est pas détruit entre temps) évoluer sans contrainte de corps.

Je lis un bouquin très intéressant qui aborde le sujet en ce moment (Eon de Greg Bear) où les humains ont droit à une vie charnelle, et à leur mort leur conscience est téléchargée dans la mémoire civique où ils peuvent continuer à vivre virtuellement et interagir avec les vivants et d'autres personnes de la mémoire civique. Ils peuvent dans certains cas se télécharger dans un nouveau réceptacle vivant suivant les actions qu'ils auront mené pour la société.

Par conséquent, se pose la question de l'identité. Je pense qu'à partir du moment ou tu pourras quantifier une conscience pour la copier, il n'y aura plus aucun moyen de différencier l'originale de la copie. C'est assez effrayant quand on y pense, mais a le mérite en théorie d'offrir une vie éternelle.

Typiquement, cette question se pose également pour le principe de la téléportation. Il n'est pas possible de téléporter de la matière, mais uniquement l'état de celle-ci (au niveau des spins). Par conséquent, si un jour la téléportation d'une conscience est possible, elle se fera au détriment de ton corps d'origine quoi qu'il en soit. Plusieurs options s'offrent à nous :

- On se dit que notre conscience avec la volonté de se téléporter a été téléportée et régénérée en un autre endroit. Une simple copie de soi a été faite. Nous (l'original) repartons alors à nos vacations habituelles sachant que notre clone fait ce que nous avons voulu au départ. Nous sommes une sorte de relais, qui ne connaîtra jamais la suite des événements (à part en discutant avec notre clone plus tard)

- On se dit que notre conscience perdure, par conséquent, notre corps original n'a plus besoin d'exister et on le détruit avec notre ancienne conscience. De la sorte, notre nouveau corps cloné est persuadé s'être téléporté. C'est juste assez horrible comme prise de conscience... On sait qu'à chaque téléportation on meurt, mais un double de nous subsiste à distance et peut continuer sa vie. Notre conscience perdure ! J'ai du mal à voir comment une telle chose pourrait être acceptée par l'esprit humain. Mais potentiellement, c'est une forme de vie éternelle.

Et la question se pose alors, comment différencier 2 consciences copiées ? Je pense vraiment que ça ne sera pas possible. Tu fais une copie, tout ce qui te définit vient avec. Si tu vois la conscience comme un programme informatique ou une association d'éléments qui te définissent, ton expérience, connaissance vient avec. Alors dans ce cas tu pourras te faire un clone qui sera persuadé qu'il est l'original. De la même manière, 2 robots pourront partir d'une même conscience et évoluer chacun de leur côté. Leur personnalité évoluera chacune à leur manière, de même pour leur expérience, connaissances, etc. Les deux robots auront des souvenirs communs, mais plus le temps avancera plus les robots seront différents.

Je réfléchis pas mal à ce genre de chose en ce moment également. Ces réflexions de toute façon sont purement spéculatives et aucun d'entre nous ne pourra connaitre la vérité. Cela se base donc sur les croyances de chacun d'entre nous. Et quoi qu'il en soi, je ne sais même pas si nous aurons les connaissances scientifiques pour faire ce genre de chose un jour ...

#3 BET@.M@X

BET@.M@X

    Troll Archiviste

  • Membres
  • PipPip
  • 297 messages
  • Gender:Male
  • Location:FRANCE
  • Interests:La robotique et la méchanceté gratuite... mais il faut savoir tourner la page .

Posté 17 janvier 2010 - 01:13

Salut MrWhite !

C'est un joli sujet de philo que tu nous soumets là et qui peut se résumer en définitive à cette question :

L'identité c'est quoi frère Cavil ?


En effet, le problème n'est pas tant lié à la nature du support, organique ou minéral, qu'à la définition même de l'identité d'une conscience individuelle : comment peut on établir scientifiquement le caractère unique d'un objet sans avoir la possibilité de le soumettre à des mesures permettant de le distinguer d'un autre.

Pour l'heure, la conscience humaine ou animale reste hors de portée d'une quelconque étude directe extérieure à l'individu : l'identité est donc établie par défaut sur des observations de comportements et de récits de souvenirs qui définissent l'individu pour son entourage .
Dans le cas d'une copie parfaite de cette mémoire sur un autre corps , biologique ou non, le nouvel individu ne pourrait être distingué de l'original de ce point de vue social.
Pourtant, il existerait deux instances indépendantes de cette même mémoire simultanément implantée sur deux individus, chacun étant pleinement conscient de son existence individuelle !

Si donc nous déshabillions l'individualité de sa mémoire, il devrait rester quelque chose d'autre, de plus basique qui permettrait de distinguer ces deux consciences l'une de l'autre : ce qui nous amène tout droit à la croyance en l'âme ... à moins bien sur de considérer plus prosaïquement que c'est le fonctionnement de chacune des structures cérébrales qui engendre ce phénomène local.

L'acceptation de cette hypothèse aurait alors une conséquence dérangeante : les corps biologiques sont en perpétuel renouvellement de la matière qui les compose, et sur une durée de plusieurs années, ce renouvellement est total.
En conséquence, celui que nous étions dans le passé n'était d'un point de vue technique qu'une copie grossière de notre corps actuel avec qui nous nous identifions pourtant totalement .
Nous sommes donc tout au long de notre vie l'illustration parfaite de ton problème de transfert de personnalité sur des supports physiques différents . :wacko:

Pour redevenir plus léger, je finirai sur l'exemple des cylons et de leur réseau de vaisseaux résurrection .
J'ai toujours pensé que ce système était une mystification et pouvait être définit comme un test de Turing doublement réussi : les autres cylons sont convaincus de se retrouver face à la même intelligence qu'ils connaissaient , et l'intelligence artificielle ressuscitée elle même est persuadée d'avoir été le modèle propriétaire de sa mémoire .

Tout le monde est donc satisfait de ce fonctionnement qui entretient de lui même la foi dans sa réalité : j'appellerai ça une résurrection de Turing :lol:

"L'intelligence artificielle servira de prothèse à la bêtise humaine !!"
"l'être humain est une machine irrationnelle occasionnellement logique ..."


#4 BET@.M@X

BET@.M@X

    Troll Archiviste

  • Membres
  • PipPip
  • 297 messages
  • Gender:Male
  • Location:FRANCE
  • Interests:La robotique et la méchanceté gratuite... mais il faut savoir tourner la page .

Posté 17 janvier 2010 - 03:25

Ces réflexions de toute façon sont purement spéculatives et aucun d'entre nous ne pourra connaitre la vérité.
Cela se base donc sur les croyances de chacun d'entre nous.
Et quoi qu'il en soi, je ne sais même pas si nous aurons les connaissances scientifiques pour faire ce genre de chose un jour ...

Image IPB



La science n'est pas un chapitre clos de l'activité humaine : tôt ou tard, nous connaîtrons cette vérité ultime, à savoir qui nous sommes vraiment au delà de nos pathétiques croyances . <_<

J'ai apprécié ta référence à la téléportation quantique qui correspondait également à la problématique soulevée par MrWhite : la copie distante ne peut pas savoir qu'elle n'est pas l'original , à fortiori si celui ci a été détruit par le processus de lecture des informations avant transfert .

On est pas prêt de me faire entrer dans un pod avec une mouche :lol:

"L'intelligence artificielle servira de prothèse à la bêtise humaine !!"
"l'être humain est une machine irrationnelle occasionnellement logique ..."


#5 galactus

galactus

    Habitué

  • Membres
  • PipPip
  • 157 messages

Posté 18 janvier 2010 - 11:30

Quelle sera la différence entre lui et moi au niveau de l'identité

juste notre origine,ce qui est déja une énorme différence....
et les ressentis ne seront pas les mêmes sauf si l'on abaisse un robot a notre sensibilité..donc le développement dans le temps ne sera pas le même du coup(cqfd)
donc ce que tu pourra interprêter comme un rapport au même ne sera qu'un instant(t) d'une fonction identité....tu évoluera de ton coté et lui du sien :ph34r:

#6 Electron

Electron

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 906 messages
  • Gender:Male
  • Location:LABEGE
  • Interests:Électronique, robotique ludique, programmation de jeux et utilitaires, et plein d'autres choses.

Posté 20 janvier 2010 - 08:20

Ce qui nous représente (ce qui me vient en tête à cette heure^^):
- Nom, prénom, notre aspect physique
- Expériences de notre vie (donc souvenirs, mémorisations d'images et de sentiments se rapportant à des situations)
- Notre caractère (réaction à des situations)

Est-ce que cela ne peut pas se mettre en données informatiques ? je pense que si, quoique pour les sentiments je ne sais pas vraiment.
Et pourtant je vois mal actuellement comment un robot pourrait avoir la même personnalité que moi, me ressembler psychologiquement, car physiquement c'est possible.

Comment représenter informatiquement un sentiment ?

"Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle". LEONARD NIMOY
"Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu". BERTOLT BRECHT (1898-1956)
Comment se lancer dans la robotique !
Mince encore un post pour augmenter mon compteur ;)


#7 MrWhite

MrWhite

    Nouveau membre

  • Membres
  • 64 messages

Posté 23 janvier 2010 - 12:52

J'ai toujours pensé que ce système était une mystification et pouvait être définit comme un test de Turing doublement réussi : les autres cylons sont convaincus de se retrouver face à la même intelligence qu'ils connaissaient , et l'intelligence artificielle ressuscitée elle même est persuadée d'avoir été le modèle propriétaire de sa mémoire .


Bonjour,

Donc si demain on te donne le choix de faire une copie de toi et de ta conscience dans un corp réparable à volonté et plus costaud en général à la condition de faire disparaitre l'original, ta réponse est non vu que ca ne sera pas toi ?
Smells Like Robot Spirit

#8 Aquanum

Aquanum

    Habitué

  • Membres
  • PipPip
  • 234 messages
  • Gender:Male
  • Location:Paris

Posté 23 janvier 2010 - 03:35

MrWhite, je pense que ça dépendra de la vision que les gens ont de l'individu.
Personnellement, avec mon conditionnement actuel je pense que je ne pourrais pas. Et je crains que très très très peu de gens sur la Terre le puissent également.

Maintenant si progressivement les mentalités évoluent (à long terme) vers une perception différente, pourquoi pas.
La question est vraiment intéressante, car elle dépend je pense de notre vision de la vie.

Actuellement, je pense que très très peu de gens le feraient car ils associent la mort physique à une mort irrémédiable. Le physique et la conscience sont encore trop associés.
Or si nous finissons par associer la mort physique à un événement dans notre vie qui nous permet de changer de corps, la vision des choses est tout autre.
Nous pouvons dire qu'aujourd'hui notre finalité est de vivre notre vie, car nous n'en avons qu'une. Or si peu à peu il était possible de prolonger sa conscience au delà de sa mort physique en se plaçant dans un autre corps, notre finalité changerait. Et notre mort physique ne serait qu'une étape de notre vie, pouvant être reproduite à l'infini.

Ce genre de transformation des mentalités me semble extrêmement difficile à réaliser, mais cela peut être faisable en théorie. Pourquoi notre mort physique serait-elle irrémédiable si notre conscience, bien que copiée se retrouve transférée dans un autre corps ? Au final, toute notre expérience, connaissance du monde, et sentiments se retrouve conservés.

Donc c'est un problème de mentalité, et je pense que l'Homme potentiellement pourrait évoluer un jour vers un stade de conscience qui lui permette de concevoir sans problème un transfert de conscience.

A partir de là, les consciences humaines pourraient vivre à plus long terme, voir indéfiniment. Une telle chose serait, je pense, un pas vers la sagesse. L'expérience jusque là limitée dans le temps pourra s'accumuler à travers les siècles et devenir source de sagesse.

#9 BET@.M@X

BET@.M@X

    Troll Archiviste

  • Membres
  • PipPip
  • 297 messages
  • Gender:Male
  • Location:FRANCE
  • Interests:La robotique et la méchanceté gratuite... mais il faut savoir tourner la page .

Posté 23 janvier 2010 - 04:23

Donc si demain on te donne le choix de faire une copie de toi et de ta conscience dans un corp réparable à volonté et plus costaud en général à la condition de faire disparaitre l'original,

ta réponse est non vu que ca ne sera pas toi ?

Image IPB


Entre une disparition totale et un succédané d'immortalité, je ferais évidemment le choix du transfert de personnalité sur un autre support.

Néanmoins, cela ne changerait rien au problème original, à savoir que moi, l'individu source, je cesserai d'exister : c'est donc un choix par défaut, même si finalement, rien ne prouve que l'individu que j'étais il y a quelques années, quelques mois ou quelques heures n'était pas également une copie imparfaite du moi actuel ...Image IPB

Donc en bref, je préférerai plutôt l'option cyborg , c'est à dire un remplacement progressif des organes biologiques par des systèmes électromécaniques plutôt qu'une copie du logiciel BET@.M@X sur un autre support réinscriptible Image IPB

Ce n'est que psychologique, mais ça me paraîtrait moins brutal comme transitions ... ;)

"L'intelligence artificielle servira de prothèse à la bêtise humaine !!"
"l'être humain est une machine irrationnelle occasionnellement logique ..."


#10 MrWhite

MrWhite

    Nouveau membre

  • Membres
  • 64 messages

Posté 28 janvier 2010 - 11:30

Oui Bet@.M@x, tu n'est pas le même qu'il y a quelques mois...Le renouvellement cellulaire t'a remis d'aplomb !
Je suis assez d'accord avec toi, je pense que ca doit se faire progressivement. Le résultat sera le même mais psychologiquement c'est plus acceptable...
Smells Like Robot Spirit

#11 Aquanum

Aquanum

    Habitué

  • Membres
  • PipPip
  • 234 messages
  • Gender:Male
  • Location:Paris

Posté 03 février 2010 - 09:25

Dans la lignée de notre réflexion, je ne peux que vous conseiller la série Caprica qui se passe dans l'univers de Battlestar Galactica, 58 ans avant la chute de Caprica.
Et cette idée de copie de conscience dont nous discutons depuis quelques temps est EXACTEMENT illustrée dans cette série.

C'est juste génial ! Bien différent de BSG, mais génialissime !

J'adore les petits détails, je remarque pour la seconde fois une Citroën DS (déjà une fois dans BSG) dans la franchisse BSG. Marrant que la voiture soit utilisée pour donner une ambiance Steam-Punk / revival.

#12 Jan

Jan

    Webmaster

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 747 messages
  • Gender:Male
  • Location:Rhône Alpes

Posté 04 février 2010 - 11:22

J'adore BSG, là j'essais de télécharger Caprica ( t'inquiète Bet@.M@x ma version officielle c'est que c'est de façon légale ;) )

Je ne sais pas comment c'est abordé dans la serie mais j'aimerais bien savoir comment techniquement ce serait possible...Vu que notre cerveau est malléable, avec des matériaux souples qui s'adaptent je vois mal mettre ca sur du sillicium.

Je me demande si ca ne serait pas plus simple de passer un homme dans un scanner et de construire sa copie organique comme avec la stéréolithographie mais à l'échelle atomique.

L'identité se sera une version genre la v.2.1 ^^

#13 MrWhite

MrWhite

    Nouveau membre

  • Membres
  • 64 messages

Posté 06 février 2010 - 10:34

Dans Caprica c'est un peu "l'ordre" des données qui nous caractérisent, la façon dont nous accedons aux informations que l'on a en mémoire, la façon de les appréhender...enfin si j'ai bien compris...

Un peu comme un hologramme, toute l'image est présente, mais on verra chaqu'un un truc différent qui dépendra de comment on se place.
Smells Like Robot Spirit




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users