Aller au contenu


Photo
- - - - -

Tourelle téléopérée

airsoft

5 réponses à ce sujet

#1 jarran29

jarran29

    Nouveau membre

  • Membres
  • 20 messages

Posté 13 février 2012 - 01:48

Bonjour,


Voici une présentation du premier projet que je veux mettre en oeuvre : une tourelle téléopérée pour l'airsoft.

J'envisage de découper sa réalisation en 5 temps, de difficulté croissante :
> Cahier des charges, etc...
> Acquisition du matériel, et bidouillage pour faire fonctionner les servo-moteurs, le solénoïde, et réalisation d'une "télécommande" filaire.
> Réalisation du chassis de la tourelle, intégration des équipements, et réglages éventuels de paramètres.
> Passage à la télécommande sans-fil, avec emport d'un petit écran pour visualiser le retour caméra, et des capteurs de sécurité.
> Intégration d'un mode de tir autonome.


Voici, grossièrement mon CdC...

La tourelle est un équipement défensif, destiné à remplir trois rôles principaux :
> détection et signalisation de l'adversaire
> visualisation de l'adversaire
> élimination de l'adversaire.

L'élimination est l'action la plus facile à mettre en oeuvre : une réplique d'arme de poing, dont la détente sera actionnée par un solénoïde, a-piori (ou une gear-box intégrée dans un système maison).

La visualisation de l'adversaire pourra être effectuée grâce à un jeu de caméras (au minimum, une caméra fixée sur la réplique pour le tir). Ce flux vidéo devra être remonté jusqu'à l'opérateur.

Enfin, différents capteurs seront présents pour détecter une personne (ami ou adversaire). L'information devra être renvoyée à l'opérateur qui saura décider de l'élimination ou pas. Un capteur de distance interdira le tir si l'adversaire est trop près. L'opérateur pouvant être occupé, un signal audio et visuel devra être émi de la télécommande et/ou de la tourelle.

Contraintes de la tourelle :
> Facile à transporter et rapide à déployer : elle est destiné à soutenir les joueurs solitaires ou les binômes.
> Autonomie importante : une tourelle devra pouvoir être active pendant un long moment (quitte à couper la communication quand rien ne se passe).
> Sécurité : aucun tir sur une cible à moins de 5m, ni pendant le transport. Possibilité de désactiver la tourelle via un ARU à son sommet.
> Résistance : doit être relativement étanche à la poussière et à l'eau (airsoft princpalement en extérieur).
> Résilience : doit résister aux impacts de billes, et aux éventuels basculements au sol.
> Fair-play : possibilité de "détruire" la tourelle (via un système à déterminer).


Pour réaliser cette tourelle, j'ai dans l'optique d'acquérir dans un premier temps une carte Arduino (je ne sais pas encore laquelle), deux servo moteurs (azimut et élévation), deux solénoïdes (un pour la gâchette, un autre pour le sélecteur de cadence), un jeu de boutons, LED et un joystick.

Le joystick devra contrôler les deux servo, un bouton pression pour le solénoïde de gâchette, un sélecteur pour la cadence.


Quelques questions à vous poser :
> Est-il possible de gérer plusieurs positions avec un solénoïde?
> A partir du moment où je suis satisfait de ma liaison "télécommande"-"tourelle", est-ce que je devrai passer directement au "sans-fil", ou j'intègre d'abord le matériel dans un chassis?


De façon plus général, qu'est ce que vous en pensez pour un premier projet non-scolaire?


"Avoir des idées est toujours plus facile que de les réaliser."

#2 microrupteurman2

microrupteurman2

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 029 messages
  • Gender:Male
  • Location:33
  • Interests:Tout

Posté 13 février 2012 - 02:11

Salut, c'est un excellent projet.

Tu devrai remplacer tes selenoide par des servos. Comme ca tu pourra selectionné le mode de tir, et avec l'autre tu active directement la gacchette pour eviter de tout demonter.
Pour la protection contre les tirs, acier oblige, du 1mm..... L'alu risquerait de trés vite changer de tete, a par si il fait 1cm d'epais ou du bon contre plaqué de 10-12mm.

La telecommande sera en fait une chose trés simple a realiser avec des inter est des potentiometre et la longueur de fil aussi !! Une Arduino, Uno ou duemilanove irai trés bien pour ton projet.

Pour l'autonomie, soit tu prend une batterie au plomd, soit les lipo.

Pour le capteur, un Capteur Ultrason comme le urm34, irai , il voit a 5m.

Pour le systeme de destruction tu peut mettre un fumigene relier a l'arduino et a la telecommande que tu declanche.

Voilou pour commencer .
 
 
 

#3 julkien

julkien

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 029 messages
  • Gender:Male

Posté 13 février 2012 - 02:43

Pour le capteur, un Capteur Ultrason comme le urm34, irai , il voit a 5m.



salut
je ne vais pas aporté grand chose a ce projet mais un tire d'airsoft a 5 m cela doit faire mal :wacko:


ok pour detecter avec un urm34 mais delas a suivre une cible avec ! une camera thermique serait plus pratique non? ok apres il faut la puissance de calcule ! ;)


enfin le projet reste interréssant

je vois deja mon systeme de traking couplé avec cette tourelle B)

#4 Jean-Paul

Jean-Paul

    Nouveau membre

  • Membres
  • 24 messages

Posté 13 février 2012 - 03:27

Bonjour,


Voici une présentation du premier projet que je veux mettre en oeuvre : une tourelle téléopérée pour l'airsoft.

...

De façon plus général, qu'est ce que vous en pensez pour un premier projet non-scolaire?


Bon projet :)

Avant de devoir arrêter pour des pb de santé, je pratiquais l'airsoft. :D
J'avais envisagé ce genre de tourelle (mais plutot un drône terrestre)
Ton idée me semble correcte.
Quelques remarques ou suggestions :
- Les terrains de jeu sont souvent boisés ou herbeux, un capteur à ultrason ne saura plus ou donner du faisceau :lol:
- tu as intérêt à te baser sur un AEG (recup d'une réplique crosse hs et changement du canon contre un "court" ou prendre un AEP (j'ai un cyma qui esdt super pour ça). et dans ce cas un simple relais suffira à déclencher le tir.
- la bascule coup/coup rafale me semble inutile, au plus prévoir des séquences doubles ou triple tap pas plus (dans ma team tu te ferais virer).
- Par contre tu peux facilement ajouter un déclenchement par fil piège ou le luxe infrarouge (detecteur PIR ou barrière IR).
- tu peux placer derrière tes plaques de blindage des capteurs piezo (de simple buzzer) qui détecterons les impacts et au bout d'un certain nombre la mise hors jeu de ton dispositif et de toi-même (pour le fair-play ;) )
la vidéo peux se faire avec des petits modules que tu trouveras chez tout bon chinois ;)

Bonnes billes

JP (alias nilrazil, alias papy le taliban sur les terrains)

#5 jarran29

jarran29

    Nouveau membre

  • Membres
  • 20 messages

Posté 13 février 2012 - 03:52

Tu devrai remplacer tes selenoide par des servos. Comme ca tu pourra selectionné le mode de tir, et avec l'autre tu active directement la gacchette pour eviter de tout demonter.

Si l'option de tir retenu est de mettre une réplique d'arme de poing dans la tourelle, il faudra de toute façon "démonter" le système, et le régler pour qu'il s'adapte au pistolet. Après, je pense être capable de bricoler une gear-box, et donc de commander le tir directement.

J'imagine aussi que tu parle bien de systèmes ServoM + bièle, et non pas de servo linéaire?

Pour la protection contre les tirs, acier oblige, du 1mm..... L'alu risquerait de trés vite changer de tete, a par si il fait 1cm d'epais ou du bon contre plaqué de 10-12mm.

en effet, ca va être un challenge d'avoir une protection correcte.

Déjà, je pense mettre les cartes dans une "Enclosure" (je n'arrive pas à traduire exactement le mot), mettre les batteries en intermédiaire, et enfin le blindage. La protection des servo sera plus difficile, et je crois que je mettrais une jupe qui bougera avec l'ensemble de la tourelle. Celle des capteurs aussi, ca va être dur... Autant une caméra, je peux encore la protéger par une plaque de plexi, autant un capteur de distance, ca va être très dur de le dissimuler...

Finalement, ma principale protection sera l'inclinaison du blindage (45°, ca serai bien)...

Pour le systeme de destruction tu peut mettre un fumigene relier a l'arduino et a la telecommande que tu declanche.

Je parlais en fait d'un moyen pour l'adversaire de la désactiver autrement qu'en boxant l'ARU ou en se faisant vider le chargeur dessus.

Je crois que je vais mettre un système d'interrupteur monostable, maintenu fermé par un ballon de baudruche coincé par un anneau (le tout protégé par une tôle plus ou moins percée). Une rafale de billes bien placée devrait crever le ballon, donc relacher l'interrupteur, et ouvrir le circuit de contrôle.

Par contre, le fumigène peut être activé à ce moment là...

je ne vais pas aporté grand chose a ce projet mais un tire d'airsoft a 5 m cela doit faire mal

je confirme, l'idéal serait 10 mètre, mais je n'ai pas trouvé de télémètre abordable qui porte jusque là...

ok pour detecter avec un urm34 mais delas a suivre une cible avec ! une camera thermique serait plus pratique non? ok apres il faut la puissance de calcule !

tout à fait : le capteur ne ferait qu'interdir le tir, ou éventuellement, avec une gearbox bricolé, réduire la puissance de celui ci.

Je n'ai pas du tout d'idée pour le suivi de cible. En effet, une caméra thermique pourra être très utile.

je vois deja mon systeme de traking couplé avec cette tourelle

S'il est sur le forum, j'irai jeter un oeil en temps et en heure.
"Avoir des idées est toujours plus facile que de les réaliser."

#6 jarran29

jarran29

    Nouveau membre

  • Membres
  • 20 messages

Posté 13 février 2012 - 03:53

Désolé pour le double post, mais j'ai du le coupé en deux à cause de la limitations des quotes.

- Les terrains de jeu sont souvent boisés ou herbeux, un capteur à ultrason ne saura plus ou donner du faisceau

je vois ce capteur comme une protection ultime contre un tir "réflexe".

- tu as intérêt à te baser sur un AEG (recup d'une réplique crosse hs et changement du canon contre un "court" ou prendre un AEP (j'ai un cyma qui esdt super pour ça). et dans ce cas un simple relais suffira à déclencher le tir.

oui, j'ai un cousin qui tient une boutique d'airsoft dans les Cotes d'armor, et il m'a brieffé sur les techno disponibles. C'est pour ca que je veux bricoler une gear-box.

- la bascule coup/coup rafale me semble inutile, au plus prévoir des séquences doubles ou triple tap pas plus (dans ma team tu te ferais virer).

pas faux, c'est vrai qu'électroniquement, c'est facile à faire.

Par contre tu peux facilement ajouter un déclenchement par fil piège ou le luxe infrarouge (detecteur PIR ou barrière IR).
- tu peux placer derrière tes plaques de blindage des capteurs piezo (de simple buzzer) qui détecterons les impacts et au bout d'un certain nombre la mise hors jeu de ton dispositif et de toi-même (pour le fair-play)

je vais y réfléchir au piège, ce sont de bonnes idées. et ca ouvre des possibilités de cibles électroniques aussi...

la vidéo peux se faire avec des petits modules que tu trouveras chez tout bon chinois

qu'est ce que tu appelles "tout bon chinois"? tu as des sites en particulier?
"Avoir des idées est toujours plus facile que de les réaliser."



Répondre à ce sujet



  


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users