Aller au contenu


Photo

Emetteur Récepteur Ultrason


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Jbarso78

Jbarso78

    Nouveau membre

  • Membres
  • 44 messages

Posté 15 février 2013 - 08:39

Bonsoir,

Dans l'objectif de concevoir un montage permettant à mon robot d'éviter des obstacles, nous avons retenu l'usage d'un émetteur-récepteur ultrason 40kHz.
Après une longue réflexion (comment amplifier le signal ? comment détecter l'enveloppe du signal et créer un signal logique ?), on a trouvé ce circuit (assez sympa me parait-il)

http://montage-schema-electronique.blogspot.fr/2011/06/schema-et-realisation-de-telemetre.html
SCHEMA B UNIQUEMENT


Cependant, en tant que "non-expert" d'électronique, je me posais encore quelques questions.

1) Vcc : est le niveau logique haut ? A quoi cela correspond t-il concrètement ?

2) EUS (émetteur à ultrasons) et RUS (récepteur à ultrasons) apparaissent deux fois sur le montage : je me trompe où il y a un truc qui m'échappe ? :dash2:/>/>/>/>/>

3) Les deux circuits sur la droite : + ou - Valim/2 : qu'est-ce ? Et où vont les branches de droites...?

4) La question finale qui fache (ahah) : pensez-vous que ce montage répond au exigence de détecter des obstacles ? Comment je peux brancher ce montage à une arduino nano ?


Désolé pour toutes ces questions, mais je m'interroge beaucoup. Et j'ai beau faire des recherches, il n'y a pas les réponses attendues..

Merci d'avance,
Jbarso78

#2 ChristianR

ChristianR

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Male
  • Location:Isère (38)
  • Interests:Arduino, programmation, électronique...

Posté 15 février 2013 - 11:11

1) Vcc :

C'est la tension d'alimentation (stable et positive) du montage global.

2) EUS (émetteur à ultrasons) et RUS (récepteur à ultrasons) apparaissent deux fois sur le montage : je me trompe où il y a un truc qui m'échappe ?


Le même composant qui émet des ultra-sons est à la fois émetteur ou récepteur selon la façon de le monter.
Ton montage comporte ici deux composants US de ce type.

- Un premier module US (monté en émetteur) reçoit un signal oscillant périodique sortant d'un circuit intégré 555 monté en oscillateur (Résistance et Capacité déterminent sa fréquence).
Voir ici http://en.wikipedia.org/wiki/555_timer_IC
Ce signal oscillant est ensuite amplifié par un transistor Bc547 pour passer dans l'émetteur US, qui émet sur une fréquence fixe. (en gros, vers 40 kHz).

- le second composant US (identique au premier) sert de récepteur.

Il en faut effectivement deux : une "bouche" qui parle et une "oreille" qui écoute l'écho en retour.
Le temps de propagation du son est proportionnel à la distance de l'obstacle.


+ ou - Valim/2 : qu'est-ce ? Et où vont les branches de droites...?


Ton montage utilise des amplificateurs opérationnels (les 4 triangles).
On utilise l'un d'entre eux (le n°4) pour produire les tensions +V/2 et -V/2 à partir de +V.
Ces 2 demi-tensions symétriques par rapport au zéro servent à alimenter les 3 autres ampli op (n°1 à n°3).

Par convention, on ne dessine que les 2 entrées et l'unique sortie des ampli op, mais il y a bien sûr 2 autres fils pour les alimenter en énergie, ça ne fonctionne pas tout seul.
Le dessin complet :
Image IPB

Le boîtier du circuit intégré (à 16 pins) en contient 4 pareils dedans.
Image IPB

Il y a 4x2=8 entrées, 4x1 = 4 sorties et V+ V- les deux alimentations symétriques.



Comment je peux brancher ce montage à une arduino nano

Il y a plus simple, mais c'est intéressant de chercher un peu :rolleyes:/>/>
Christian

#3 Jbarso78

Jbarso78

    Nouveau membre

  • Membres
  • 44 messages

Posté 15 février 2013 - 11:24

Merci beaucoup pour cette réponse très précise ! Ca m'aide vraiment beaucoup.

Ce que j'en retiens, c'est que le montage précédent oblige deux émetteurs et deux récepteurs ultra-sons : peut-être trop d'opérations sur les signaux ?

Je pensais à un unique montage émetteur-récepteur US.
Une phase d'amplification, une phase de changement du signal (de sinusoïdale à carré), une phase de création de la fonction logique puis une réception.

Mais ça me paraît un peu simpliste :superman:
Vous en pensez quoi ?

Merci d'avance,
Jbarso78

#4 ChristianR

ChristianR

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Male
  • Location:Isère (38)
  • Interests:Arduino, programmation, électronique...

Posté 15 février 2013 - 11:47

La forme précise du signal (sinusoïde, carré) importe peu pour détecter des obstacles.
On détecte un retard de propagation (écho).

Des obstacles à droite et à gauche, ou on regarde seulement devant ?
Christian

#5 Jbarso78

Jbarso78

    Nouveau membre

  • Membres
  • 44 messages

Posté 16 février 2013 - 09:37

Des obstacles à droite et à gauche, ou on regarde seulement devant ?


Je pense qu'il faut monter sur servomoteur notre support de US. Car notre robot doit savoir éviter les obstacles fixes qui doit se présenter devant lui, mais aussi "anticiper" le passage furtif d'un objet mobile qui se traverse la ligne (le robot est aussi suiveur de ligne).

#6 ChristianR

ChristianR

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Male
  • Location:Isère (38)
  • Interests:Arduino, programmation, électronique...

Posté 16 février 2013 - 10:30

Dans ce cas une seule paire Emission/Réception suffit.
Christian

#7 Jbarso78

Jbarso78

    Nouveau membre

  • Membres
  • 44 messages

Posté 16 février 2013 - 10:47

J'ai bien étudié la chose, et je pense avoir enfin bien compris ce qu'on demande à mes US.

J'ai réfléchis à plusieurs solutions de mises en formes et le typhon proposé dans ce document est bien (je trouve) : http://www.thierry-lequeu.fr/data/DATA316c.pdf

Sauf qu'à la sortie de ma résistance R3, j'insère un montage comparateur.

Petite question : c'est quoi ultraR sur ma arduino nano ?

Pensez-vous que ce montage est bien ? :telephone:

Merci d'avance,
Jbarso78




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users