Aller au contenu


Information tutoriel

  • Ajouté le: juil. 01 2008 11:19
  • Date Updated: sept. 15 2014 12:55
  • Lectures: 8411
 


* * * * *
1 Notes

Les bascules RS

Posté par Knaky on juil. 01 2008 11:19
Je vais vous parler dans ce tutoriel des bascules RS.

Image IPBMais dis moi, qu'est ce qu'une bascule RS et à quoi ça sert ?


Une bascule RS est un montage utilisé pour effectuer des fonctions dites de mémorisation quand on effectue une opération particulière sur ses broches. On peut dire en gros que c'est un montage pour garder en mémoire un état.

Image IPBLa bascule RS est la seule bascule qui est dite "asynchrone", on peut la faire fonctionner à des moments différent de ceux des fronts de l'horloge


Image IPBC'est beau tout ça mais ça nous sert à quoi au final ?

Imaginons un situation, je veux que, lorsque mon interrupteur est enfoncé, une LED s'allume et qu'elle reste allumée jusqu'à que l'on appuie sur un autre interrupteur.

On peut alors faire un capteur de choc, la LED s'allume lors du choc et s'éteint que si elle rencontre un autre choc ou que l'on remette à 0 la bascule.
En gros le montage permet un mémorisation sans passer pas un microcontrolleur..

Je vais donc vous expliquer comment réaliser ce montage.
Sommaire :

Voilà le montage de cette fameuse bascule :

Image IPB

Le montage est réalisé à base de portes dîtes "NON OU"

Image IPBA base de "NON" quoi ?

Une porte NON-OU est un opérateur logique utilisé en électronique, sa sortie varie en fonction de son entrée, selon une combinaison particulière propre à l'opérateur. Pour les anglophones ont dit aussi NOR.


Vous observez les liaisons particulières entre les portes : l'une des deux entrée est reliée à la sortie de l'autre porte. Ainsi quand on en met une à l'état haut, l'association des deux conservent en mémoire le niveau haut.

L'explication verbal étant surement pas très clair, je vais dresser une table de vérité que voici :

Image IPBUne table de vérité est un tableau décrivant toutes les combinaison d'état d'un montage, c'est très utilisé, car simple de compréhension

Image IPB
Image IPB1,0 ça représente quoi ?


Le 1 est l'état haut de tension, ce qui signifie que l'alimentation est reliée à la broche par un fil ou un interrupteur fermé.
Le 0 est l'état bas de tension, ce qui signifie que l'alimentation est coupée de la broche, comme un interrupteur ouvert.

Image IPBUn état "interdit, c'est quoi ?

Un état interdit est une combinaison à ne pas réaliser sur le montage car inutile, dans ce montage mettre SET et RESET tous les deux au niveau haut n'a aucun sens o_O , il faut faire aussi gaffe, car ici la combinaison ne pose pas de problème au montage ,mais sur d'autres, cela pourrait provoquer des dégâts par exemple envoyé une intensité sur une sortie ou autre chose...

Image IPBLa broche S veut dire "SET" mettre à 1.
La broche R veut dire "RESET" mettre à 0 (comme sur les Nintendo 64 ^^).
A est la broche qui est la "sortie" de la mémoire.
A/ est le complément (ou l'inverse) de A.




Dans ce tableau on retrouve toutes les combinaisons possible que l'on peut appliquer aux entrées du montage,
La 1ère ligne est celle de l'état mémoire donc, quand on n'applique aucun signal aux entrées, le montage garde l'état précédent.
La 2ème ligne met à l'état haut la broche A.
La 3ème ligne met à l'état bas la broche A.
La 4ème ligne est une ligne décrivant l'état interdit, en gros une combinaison qui ne sert à rien.
Les 2 premières colonnes représentent les signaux à appliquer au montage.

Image IPBCe n'est pas beaucoup plus clair ta table de vérité, tu as quelque chose de plus simple ?

Bon, je vais encore vous faciliter la compréhension en vous dressant un chronogramme :
Image IPBUn chronogramme est une sorte de table de vérité, mais dressée sous forme de graphique en fonction du temps.
"S" est la broche SET.
"R" est la broche RESET.
"A" est la sortie.



Chronogramme d'une bascule RS

Je vais lire le chronogramme de gauche à droite :

On appuit sur reset : rien ne se passe A étant déjà à 0.
On appuit sur rien : l'état de "A" est le précédent donc 0.
On appuit sur set : la bascule se met en mémoire, A passe à 1.
On appuit sur rien : l'état de "A" est le précédent donc 1.
On appuit sur reset : la bascule se remet à 0.
Voilà, c'est la fin du tutoriel sur les bascules, j'espère qu'il vous a plu :tare: .

Image IPBJe reste à votre disposition pour des questions, vous pouvez essayer ce montage chez vous, car il ne coûte vraiment pas cher et ne nécessite pas beaucoup de composants Image IPB .