2.1 La breadboard : comment l’utiliser

Pour réaliser rapidement nos montages électroniques on va utiliser ce qu’on appelle une breadboard, cet objet permet de relier les composants sans avoir à les souder, ce qui permet de faire des tests très facilement et très rapidement.

En effet une breadboard est composée de trous espacés de 2.54mm permettant d’enfoncer des composants et de les relier entre eux afin de réaliser le montage à tester.

20160725_010350.jpg
Breadboard maxi avec quelques composants enfichés.

Question : Pourquoi 2.54 mm ? Cliquez pour faire dérouler la réponse 😉

Revenons un peu sur les breadboards, sachez qu’il en existe de différentes tailles,  mais les plus répandues sont les maxi , mini  et  micro .

20160731_042440.jpg

On peut facilement comparer leur tailles en fonction du nombre de trous sur les platines. Plus une platine aura un nombre de trous important plus elle sera grande et vous permettra de faire un montage complexe…

Cependant parfois avoir une petite breadboard peut être pratique … à vous de choisir celles qui correspondront le mieux à vos besoins 😉

Le dessous des breadboards est généralement composé d’une mousse adhésive.

La mousse adhésive est couverte  d’une protection jaune visible sur la photo ci-dessous  :
20160731_042607.jpg
Photo de breadboard maxi retournée

Vous l’aurez compris si vous enlevez la protection vous pourrez coller votre breadboard où vous voudrez, attention ce n’est valable qu’une seule fois alors choisissez bien ! Sinon après vous devrez utiliser d’autres moyens pour fixer votre breadboard si jamais vous changez d’avis par la suite.

20160731_042747.jpg
Photo de la breadboard maxi avec protection à moitié enlevée

Les contacts entre les trous des breadboards sont fait par des bandes métalliques,

Si vous retirez la mousse adhésive qui sert aussi d’isolant vous pouvez apercevoir ces bandes métalliques et ainsi mieux comprendre comment sont reliés les différents trous entre eux.

attention.pngAttention veuillez ne pas retirer la mousse adhésive comme sur la photo ci dessous. En effet la mousse sert d’isolant afin d’éviter tout cour circuit entre les différentes bandes métallique.  Retirer la mousse comme sur la photo revient à abîmer le produit, ce qui a été fait volontairement ici pour vous montrer ce à quoi cela ressemble afin que vous n’ayez pas à le faire sur votre matériel à vous.

20160725_021648.jpg
20160725_021657.jpg
Photo de breadboard maxi avec mousse adhésive retirée.

On remarquera que la connexion au milieu est coupée, cela permet de pouvoir connecter les composants qui ont deux rangées de pattes.
De plus les breadboard moyenne et grandes disposent de rails d’alimentations qui ne sont pas connectés dans le même sens que les autres points de contact et que pour les plus grandes breadboards ces rails sont séparés au milieu! N’hésitez pas à faire des tests de continuité avec votre multi-mètre préféré en mode testeur (voir la page à propos de l’utilisation d’un multimètre (à venir)) afin de vous assurer de comment sont organisées les connections de votre breadboard !

Enfin on pourra noter que les bords des breadbords sont pourvu d’encoches

Ces encoches sont présentes afin de pouvoir facilement assembler plusieurs breadboards ensemble si jamais une seule  ne suffisait pas pour votre projet !
Et puisque qu’une image vaut mieux que mille mots voici quelques photo pour illustrer ce derniers point !

20160731_045335.jpg
Encoches sur le côté des breadboard mis en évidence

20160731_045816.jpg
Deux breadboards assemblées

Utiliser une breadboard :

Maintenant que vous savez ce qu’est une breadboard, nous allons voir comment l’utiliser!
Le moyen le plus simple pour savoir l’utiliser c’est d’avoir en tête comment sont reliés les trous ensemble :
bread

Pour l’utiliser vous n’aurez qu’à placer vos composants de la manière dont vous le voulez puis à ajouter des fils mâle-mâle afin de relier vos composants entre eux en fonction du schéma que vous souhaitez réaliser et votre montage sera prêt à être utilisé !
Pour se faire vous pouvez soit utiliser des fils souples ou des fils monobrins, (nous verrons dans la page suivante les différences entre ces deux types de fils).

Exemple :

Nous avons trouvé sur internet ce montage tout simple que nous souhaitons réaliser :

led-et-res

(Si vous ne connaissez pas les symboles des différents composants, vous pouvez vous référer à cette page annexe (à venir))

On écrira ce schémas comme ceci :
5V  —-[ 220 ohm ]——–|>| —— GND

Voici un montage qui correspond à ce schéma effectué sur une breadboard :

montage-sans-interrupteur.jpgRegardons en détail ce montage :

  • Un grand  fil souple rouge part du port 5V de l’arduino et se connecte sur le côté + du rail d’alimentation de la breadboard.
  • La résistance de 220 ohm se connecte sur le + du rail de l’alimentation et va sur la ligne 11.
  • Le petit fil rouge relie la ligne 11 à la ligne 13.
  • Le fil orange relie la ligne 13 à la ligne 16.
  • L’anode (le pôle +) de la led est plantée dans la ligne 16.
  • La cathode (le pôle -) de la led est plantée dans la ligne 17.
  • Le fil bleu relie la ligne 17 au rail – de l’alimentation.
  • Le grand fil souple noir ferme le circuit en reliant le rail – de l’alimentation au GND de l’arduino !Et hop la led s’allume !

Vous l’aurez sans doute deviné on aurait pu simplifier le montage en reliant directement la résistance entre le – du rail d’alimentation et la ligne 16 😉 :

N’hésitez pas à essayer de faire la même chose chez vous 😉
( PS :si la led ne s’allume pas vérifiez que tout est bien branché, et si c’est le cas, retournez la led 😉 La led est un composant polarisé qui a un sens mais elle ne craint rien si elle est branchée à l’envers)

Allez, entraînez-vous, une fois la technique assimilée, vous verrez que c’est vraiment très pratique wink.gif
Bientôt vous verrez que vous pourrez faire des montages plus complexes

Comme celui ci réalisé rapidement avec les fils souples:

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ou encore comme celui là, un peu plus clair, réalisé avec les fils monobrins :

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Enfin si vous souhaitez représenter un montage rapidement sur votre PC, sachez vous pouvez utiliser un logiciel comme Fritzing ou encore le site circuits.io (qui propose aussi de simuler vos montages avec votre programme Arduino) qui sont tout les deux gratuits.

Vous pourrez ainsi réaliser de jolies illustrations comme celle ci :

feusigna_bb

Et vous verrez qu’avec un joli modèle réalisé préalablement sur votre PC, c’est beaucoup plus simple de faire le montage sur la breadboard quand les schémas commencent à être complexe.

 

<- Retourner à la page précédente | Passer à la page suivante ->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *