Aller au contenu


Photo
- - - - -

R.Hasika : un robot Raspberry pi précis, autonome et extensible

robot raspberry pi arduino auto-recharge batteries impression 3D open source lithium odométrie

20 réponses à ce sujet

#21 gerardosamara

gerardosamara

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 373 messages
  • Gender:Male
  • Location:Costa Rica & Bretagne
  • Interests:La vie sous les tropiques

Posté 05 juillet 2016 - 09:23

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ça.
Je t'invite à visionner mes vidéos sur le sujet, http://www.robot-maker.com/forum/topic/10366-lego-un-char-qui-monte-des-escaliers/
Dans la vidéo #10, mon char franchit des marches de 17cm avec un rayon de chenille d'environ 6cm (dans la vidéo, j'indique une hauteur de 12cm, mais c'est parce que le char est symétrique sur l'axe x, c'est un autre sujet).
Dans la vidéo #11, la chenille est plus haute, 17cm, mais c'est simplement pour franchir le nez de marche qui est un très gros problème, en soit. Mais la hauteur de franchissement est toujours de 17cm.
Il ne faut pas confondre obstacle frontale comme une marche, et un obstacle comme un gros cailloux qui a souvent une légère pente d'accrochage. Cette notion est très importante, sinon, je pourrais dire que mon char franchit des obstacle de plusieurs mètres. Dans les faits, c'est vrai, mais je pense que c'est mal poser le problème.
Pour revenir au problème soulevé par Sky99, il s'agit d'obstacle se situant entre les 2 chenilles. Ce problème est une vraie galère, tu pourras en visionner les inconvénients sur ma vidéo #7.
Il n'y a pas beaucoup de solutions, à part monter le chassis. C'est que je fais dans mes autres vidéos.

Oui, la longueur du char est effectivement un paramètre très important dans le franchissement d'obstacles comme des marches (là, il faut regarder toutes mes vidéos), mais cela peut être un inconvénient dans un champ de cailloux. La solution, c'est peut-être un char avec des bras articulés qui limitent la longueur tout en gardant sa capacité de franchissement. J'y pense de plus en plus ...
Mais l'inconvénient, c'est qu'il faut gérer les bras.

 

 

Salut !

 

J'ai visionné tes vidéos et je suis impréssionné par le franchissement d'obstacle de la part de ce type de char à chenilles .

Pouvoir franchir des obstacles de type frontal comme un escalier ou de type caillou au niveau du milieu du char , effectivement la longueur du robot et la hauteur des chenilles sont importantes pour résoudre la 1ère difficulté mais pour la 2ème difficulté mettre des bras complique énormément . Bon courage

 

Perso je reste attaché au robot mobile à roues avec un chassis long mais pour le 2ème problème un chassis articulé pourrait etre la solution.

 

Chaque chose en son temps , un 1er robot avec chassis long et non articulé sera déja assez compliqué pour moi.


Pura vida

 

Ma chaine youtube  https://www.youtube....EQ5MTR3A/videos

Tutoriel MIT Inventor2  https://www.robot-ma...e-robot-mobile/




Répondre à ce sujet



  



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : robot, raspberry pi, arduino, auto-recharge, batteries, impression 3D, open source, lithium, odométrie

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users