Aller au contenu


Photo
- - - - -

Une main robotique pour handicapés


  • Veuillez vous connecter pour répondre
19 réponses à ce sujet

#1 Electron

Electron

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 906 messages
  • Gender:Male
  • Location:LABEGE
  • Interests:Électronique, robotique ludique, programmation de jeux et utilitaires, et plein d'autres choses.

Posté 08 mars 2010 - 05:02


"Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle". LEONARD NIMOY
"Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu". BERTOLT BRECHT (1898-1956)
Comment se lancer dans la robotique !
Mince encore un post pour augmenter mon compteur ;)


#2 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 24 mars 2010 - 03:06




merci de l'info, c'est une vidéo très intéressante! Il y a eu quelques mois auparavant tout un dossier sur l'innovation des prothèses dans sciences et vie, mais il reste à savoir combien de personnes peuvent se payer un nouveau membre...indépendamment de ça, ayant moi-même réalisé une ébauche de prothèse (en gros,les articulations, la mécanique et l'électronique de base), j'en profite pour demander si d'autres membres du forum peuvent en dire davantage sur le sujet ?

#3 Electron

Electron

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 906 messages
  • Gender:Male
  • Location:LABEGE
  • Interests:Électronique, robotique ludique, programmation de jeux et utilitaires, et plein d'autres choses.

Posté 24 mars 2010 - 10:08

Merci,
Perso je m'interesse beaucoup au sort des handicapés et j'aimerais bien un jour arriver à créer quelque chose pour eux ;)

"Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle". LEONARD NIMOY
"Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu". BERTOLT BRECHT (1898-1956)
Comment se lancer dans la robotique !
Mince encore un post pour augmenter mon compteur ;)


#4 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 25 mars 2010 - 07:03

Le problème, c'est le coût : au MIT de Boston, un ingénieur qui avait perdu ses deux jambes en alpinisme peut à présent regrimper à nouveau, (il faut vois les prothèses, c'est incroyable), dans le dossier dont j'ai parlé hier, une femme pouvait à nouveau écrire, faire son métier d'enseignante et s'occuper de la maison, comme si elle avait un membre normal, car sa prothèse utilise le syndrome du "membre fantôme" via les nerfs directement. Technologiquement, on commence donc à être au point, mais ce sont des cas exceptionnels, le coût de ces engins est tout simplement inabordable pour les premiers concernés...Actuellement, c'est ce qui me préoccupe le plus en robotique.

#5 Electron

Electron

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 906 messages
  • Gender:Male
  • Location:LABEGE
  • Interests:Électronique, robotique ludique, programmation de jeux et utilitaires, et plein d'autres choses.

Posté 25 mars 2010 - 01:23

Actuellement, c'est ce qui me préoccupe le plus en robotique

Idem :/

"Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle". LEONARD NIMOY
"Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu". BERTOLT BRECHT (1898-1956)
Comment se lancer dans la robotique !
Mince encore un post pour augmenter mon compteur ;)


#6 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 25 mars 2010 - 06:49

pour reparler un peu de mon bras mécanique, il est filocommandé via une boîte externe, mais j'aimerais que la prothèse puisse se fixer de sorte que les muscles du moignon actionne les mouvements, comme les premières prothèses électroniques, tu aurais des idées sur le type de switchs et de matériaus à utiliser ?

#7 Electron

Electron

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 906 messages
  • Gender:Male
  • Location:LABEGE
  • Interests:Électronique, robotique ludique, programmation de jeux et utilitaires, et plein d'autres choses.

Posté 25 mars 2010 - 11:30

Comme je n'y connais rien en moignons je ne vois pas comment les muscles sont accessibles de l'extérieur sinon je pourrais t'aider à réfléchir sur ce sujet.
J'espère un jour pouvoir faire quelque chose dans ce domaine.

"Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle". LEONARD NIMOY
"Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu". BERTOLT BRECHT (1898-1956)
Comment se lancer dans la robotique !
Mince encore un post pour augmenter mon compteur ;)


#8 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 26 mars 2010 - 08:05

Comme je n'y connais rien en moignons je ne vois pas comment les muscles sont accessibles de l'extérieur sinon je pourrais t'aider à réfléchir sur ce sujet.
J'espère un jour pouvoir faire quelque chose dans ce domaine.

en fait je n'y connaîs rien non plus, :wacko: , je me suis juste dit "je commence par faire les articulations, puis j'étofferai au fur et à mesure",avec le temps et l'expérience...il y a un amateur qui a ainsi fait une main mécanique superbe rien qu'avec des Lego Mindstorms, mais bien sûr, ce n'est qu'un joujou

#9 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 26 mars 2010 - 08:12

pour répondre à ta question, les muscles des moignons sont effectivement utilisables par l'extérieur, c'est comme cela que les prothèses ont fonctionné pendant longtemps, avec peu d'électronique : grâce au syndrôme du membre fantôme, les patients, quand ils imaginent réaliser un mouvement avec leur membre absent, actionnent inconsciemment les muscles du moignon dont la contraction est réutilisée par la prothèse. Le problème rencontré avec ces modèles, c'est le manque de confort et de spontanéité : les utilisateurs doivent apprendre à bouger la prothèse au lieu de penser le mouvement simplement.

#10 Electron

Electron

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 906 messages
  • Gender:Male
  • Location:LABEGE
  • Interests:Électronique, robotique ludique, programmation de jeux et utilitaires, et plein d'autres choses.

Posté 26 mars 2010 - 08:33

Ce que je n'arrive pas à voir pour le moment c'est comment les muscles sont utilisés justement, car un muscle il faut que ça tire sur quelque chose pour l'actionner, et là il n'y a rien au bout du muscle puisque c'est coupé :/
Et vu le nombre de muscles d'une main (ceux des phalanges, des doigts, et du poignet) ça en fait des muscles :/
Le muscle restant est agraffé à un capteur mécanique ? Y a t'il un détecteur résistif ou de pression ? Ce sont les questions que je me pose, l'accé aux muscles, et à partir de là on peut avancer et penser réaliser quelque chose.

"Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle". LEONARD NIMOY
"Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu". BERTOLT BRECHT (1898-1956)
Comment se lancer dans la robotique !
Mince encore un post pour augmenter mon compteur ;)


#11 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 26 mars 2010 - 08:53

Ce que je n'arrive pas à voir pour le moment c'est comment les muscles sont utilisés justement, car un muscle il faut que ça tire sur quelque chose pour l'actionner, et là il n'y a rien au bout du muscle puisque c'est coupé :/
Et vu le nombre de muscles d'une main (ceux des phalanges, des doigts, et du poignet) ça en fait des muscles :/
Le muscle restant est agraffé à un capteur mécanique ? Y a t'il un détecteur résistif ou de pression ? Ce sont les questions que je me pose, l'accé aux muscles, et à partir de là on peut avancer et penser réaliser quelque chose.


si, il reste quelque chose au bout du muscle : même si celui - ci est coupé, le bout qui reste contient des nerfs en état de marche, enfin, ça dépend de la gravité de l'amputation bien sûr. Sinon, le moignon ne pourrait pas se contracter. Les premières prothèses utilisaient les muscles de façon mécanique, grâce aux contractions du moignon (c'est ce que je disais au-dessus) et c'est ce type de prothèse qu'utilisent malheureusement la plupart des amputés, quand ils n'ont pas simplement un bloc de bois ou de plastique voire rien du tout. Malheureusement, car les mouvements qu'autorisent ce genre d'engins sont plus que rudimentaires, et en plus, le patient doit apprendre à l'utiliser d'une manière qui n'est pas du tout spontanée, au lieu de les mouvoir par la pensée comme un membre normal.

Les prothèses les plus récentes utilisent les muscles de façon électrique, via des servos reliés à des électrodes connectés aux nerfs, j'ignore les détails pour le type de connexion utilisée. les plus évoluées, toujours en phase expérimentale je crois, sont même directement reliées au cerveau grâce à des puces électroniques, c'est ce que j'avais vu dans le dossier de science et vie. Une femme qui avait la chance d'être le cobaye avait des mouvements presque aussi fluides et rapides qu'une personne non amputée et en plus, il lui suffisait de penser le mouvement pour qu'il se réalise.Enfin, le bras était à peine plus encombrant qu'un bras normal, et elle pouvait utiliser la plupart des mouvements des mains et des doigts (pas tous). A ce niveau là, c'est de la prothèse high-tech, j'aimerais bien en connaître le fonctionnement en détail, mais pour l'instant je n'en sais pas plus que ce que j'ai écrit...

#12 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 26 mars 2010 - 08:56

si, il reste quelque chose au bout du muscle : même si celui - ci est coupé, le bout qui reste contient des nerfs en état de marche, enfin, ça dépend de la gravité de l'amputation bien sûr. Sinon, le moignon ne pourrait pas se contracter. Les premières prothèses utilisaient les muscles de façon mécanique, grâce aux contractions du moignon (c'est ce que je disais au-dessus) et c'est ce type de prothèse qu'utilisent malheureusement la plupart des amputés, quand ils n'ont pas simplement un bloc de bois ou de plastique voire rien du tout. Malheureusement, car les mouvements qu'autorisent ce genre d'engins sont plus que rudimentaires, et en plus, le patient doit apprendre à l'utiliser d'une manière qui n'est pas du tout spontanée, au lieu de les mouvoir par la pensée comme un membre normal.

Les prothèses les plus récentes utilisent les muscles de façon électrique, via des servos reliés à des électrodes connectés aux nerfs, j'ignore les détails pour le type de connexion utilisée. les plus évoluées, toujours en phase expérimentale je crois, sont même directement reliées au cerveau grâce à des puces électroniques, c'est ce que j'avais vu dans le dossier de science et vie. Une femme qui avait la chance d'être le cobaye avait des mouvements presque aussi fluides et rapides qu'une personne non amputée et en plus, il lui suffisait de penser le mouvement pour qu'il se réalise.Enfin, le bras était à peine plus encombrant qu'un bras normal, et elle pouvait utiliser la plupart des mouvements des mains et des doigts (pas tous). A ce niveau là, c'est de la prothèse high-tech, j'aimerais bien en connaître le fonctionnement en détail, mais pour l'instant je n'en sais pas plus que ce que j'ai écrit...


en tout cas, ils utilisent effectivement, pour les modèles les plus courants en tout cas, des capteurs résisitfs ou de pression (pour la détection mécanique)

#13 Electron

Electron

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 906 messages
  • Gender:Male
  • Location:LABEGE
  • Interests:Électronique, robotique ludique, programmation de jeux et utilitaires, et plein d'autres choses.

Posté 27 mars 2010 - 04:57

Pour les modèles plus récents disons moyenne game tu dis qu'ils utilisent les nerfs donc il serait peut-être possible de mettre une minustcule électrode contre le nerf pour détecter le passage d'une impultion électrique venant du cerveau ?
Enfin si ça marche comme ça ce serait peut-etre faisable par nous dans ce cas.

"Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle". LEONARD NIMOY
"Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu". BERTOLT BRECHT (1898-1956)
Comment se lancer dans la robotique !
Mince encore un post pour augmenter mon compteur ;)


#14 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 27 mars 2010 - 06:17

Pour les modèles plus récents disons moyenne game tu dis qu'ils utilisent les nerfs donc il serait peut-être possible de mettre une minustcule électrode contre le nerf pour détecter le passage d'une impultion électrique venant du cerveau ?
Enfin si ça marche comme ça ce serait peut-etre faisable par nous dans ce cas.


Euh, grosso modo, oui.les électrodes sont effectivement implantées "contre" les nerfs mais là on est dèjà dans la prothèse haut de gamme. Mais ce n'est pas vraiment faisable par des amateurs, tu penses bien :wacko: , à moins que tu aies un cobaye... ^_^ Sans parler du coût...

#15 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 27 mars 2010 - 06:19

en plus, il faut traiter ensuite les impulsions par µc, et il faut autant d'entrées qu'il y a de mouvements, sans compter les mouvements qui passent par les mêmes nerfs...bref, ce n'est vraiment pas de la tarte et il faut de surcroît utiliser des matériaux acceptables par le corps humain.

#16 Jan

Jan

    Webmaster

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 747 messages
  • Gender:Male
  • Location:Rhône Alpes

Posté 27 mars 2010 - 09:02

Bonjour,

Pourquoi ne pas envisager une main ou une prothese équipée d'une intelligence qui lui est propre ? qui anticiperait ce que son utilisateur veux faire ?

Bon après pour le "comment", ca aucune idée!

#17 Electron

Electron

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 906 messages
  • Gender:Male
  • Location:LABEGE
  • Interests:Électronique, robotique ludique, programmation de jeux et utilitaires, et plein d'autres choses.

Posté 27 mars 2010 - 09:18

en plus, il faut traiter ensuite les impulsions par µc, et il faut autant d'entrées qu'il y a de mouvements, sans compter les mouvements qui passent par les mêmes nerfs...bref, ce n'est vraiment pas de la tarte et il faut de surcroît utiliser des matériaux acceptables par le corps humain.

Oui c'est sûr, je vais me renseigner sur le net.

"Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle". LEONARD NIMOY
"Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu". BERTOLT BRECHT (1898-1956)
Comment se lancer dans la robotique !
Mince encore un post pour augmenter mon compteur ;)


#18 Dr.Calvin

Dr.Calvin

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 474 messages
  • Gender:Female

Posté 28 mars 2010 - 08:17

réponse à Bernard :

pour "anticiper" des décisions, il faut bien que la prothèse communique avec son utilisateur, non ? Si l'utilisateur ne peut pas communiquer instinctivement, je ne vois plus que deux solutions : les commandes manuelles, ou sans contact ( à rayons ou vocale), ce qui est loin d'être pratique. :wacko:

Et le réseau le plus rapide, pour lequel les signaux voyagent presque à la vitesse de la lumière, c'est le réseau nerveux ! Donc, d'une manière ou d'une autre, pour une utilisation optimale, il vaut quand même mieux utiliser les impulsions du cerveau ou du membre restant, non ?

#19 eihis

eihis

    Nouveau membre

  • Membres
  • 63 messages
  • Gender:Male
  • Location:bordeaux

Posté 22 février 2011 - 06:30

bonjour,

je rentre un peu tard sur le sujet, mais je commence a m'y interresser depuis quelque temps.
en ce qui concerne le traitement des signaux electriques captés sur le corps (signaux nerveux), je me demande si un reseau de neurone ne serait pas le plus adapté : l'individu peut directement faire lui meme la phase d'apprentissage au reseau (modification du poids des liaisons...)

j'ai malgré tout des doutes par rapport a l'autonomie de systemes comme ceux la : si une main 'bionique' fonctionne 2h au maximum, c'est plutot génant.

@ bientot pour des news :
j'attaque le sujet avec un montage expérimental de captage des pulsations electriques et je vous tiendrais au courant de l'évolution au fur et a mesure tu temps que j'aurais de dispo.
37 sont visibles, 19 sont cachés

Sachez qu'il y a seulement 10 types de personnes : ceux qui comprennent le binaire et les autres.

#20 Guiguite89

Guiguite89

    Nouveau membre

  • Membres
  • 61 messages
  • Gender:Male

Posté 27 juin 2011 - 12:00

Bien le bonjour,
en farfouillant dans le forum je suis tombé sur cet article et je me posais à peu près la même question que eihis.

j'ai malgré tout des doutes par rapport a l'autonomie de systemes comme ceux la : si une main 'bionique' fonctionne 2h au maximum, c'est plutot génant.


D'où vient énergie utilisée par une main high teck comme celle de la vidéo ? d'après ce que j'ai lu, la plupart des prothèses utilise le moignon donc c'est le corps humain qui fournis la majorité de l'énergie.
Par contre pour une main aussi perfectionné il faut bien une batterie !? Ils n'en parlent pas dans la vidéo (ou j'ai mal compris) mais où se cache t'elle ? et combien peux bien consommer un tel mécanisme ?!




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users