Aller au contenu

Cartes programmables

Catégorie regroupant l'ensemble des cartes électroniques programmables présentes sur la boutique pouvant faire office de cerveaux pour vos robots. Carte Arduino mais pas que, officielles ou clones.

Ces cartes ont été testées et approuvées par les membres de la communauté. 

Les cartes électroniques programmables sont le cerveaux de votre robot et...

Catégorie regroupant l'ensemble des cartes électroniques programmables présentes sur la boutique pouvant faire office de cerveaux pour vos robots. Carte Arduino mais pas que, officielles ou clones.

Ces cartes ont été testées et approuvées par les membres de la communauté. 

Les cartes électroniques programmables sont le cerveaux de votre robot et des applications pour lesquelles elles sont utilisées. Il en existe deux grandes familles qui peuvent être concurrentes ou complémentaires : les cartes Arduino et Raspberry Pi. Mais quelles sont les différences entre ces cartes et laquelle choisir ?

Carte programmable Arduino

Les cartes Arduino sont très largement utilisées dans des projets de robotique. Et pour cause, qui aurait imaginé qu’une vulgaire carte open source conçue par des Italiens et nommée en hommage au bistrot du coin allait révolutionner l’électronique amateur ? C’est pourtant bien la prouesse réalisée en quelques années par les cartes Arduino. Plus que leur matériel, elles doivent surtout leur immense succès à leur écosystème logiciel accessible à tous. Une Arduino basique se compose principalement d’un microcontrôleur 8-bit de la famille AVR (Atmel), de broches d’entrée/sortie et d’un environnement de développement. Le choix de la puce s’explique d’abord par son coût, bien plus faible que celui d’un CPU généraliste. Il offre aussi l’avantage de ne pas nécessiter d’OS pour fonctionner : dans un Arduino, le microcontrôleur se contente d’exécuter le programme conçu par l’utilisateur. La carte Arduino Uno (la plus répandue) se base sur l’ATmega328, une puce capable d’atteindre 16 MHz qui dispose de 2 Ko de RAM et de 32Ko de mémoire flash pour stocker le programme. Le vrai secret de l’Arduino, celui qui a fait son succès, c’est son environnement de programmation très simple. Tous les microcontrôleurs des cartes Arduino sont préprogrammés avec un bootloader qui permet à l’utilisateur de télécharger du code directement grâce à une connexion USB, sans passer par un programmateur externe de composant. Le développement s’effectue grâce à un IDE (Integrated Development Environment) qui combine un éditeur de texte, le compilateur C et l’utilitaire d’upload vers la carte. De très nombreuses librairies intégrées permettent de simplifier largement l’utilisation de fonctionnalités avancées comme les afficheurs LCD ou les moteurs.

Carte programmable Raspberry Pi

Quant à lui, le Raspberry Pi est une petite machine fabuleuse. Aussi compacte, que silencieuse et économique, elle peut tout faire...ou presque. C’est une machine petite et flexible faite pour apprendre et être utile à la fois. Mais il ne tire pas son seul intérêt de ses caractéristiques matérielles. Le Raspberry Pi s’articule autour d’un processeur ARM, il s’agit bien d’un “ordinateur” capable d'exécuter une grande variété de systèmes d’exploitation. Ces systèmes sont aussi variés que les projets du Raspberry Pi et ils offrent tous un habillage différent avec des interactions qui leurs sont propres. La carte combine deux choses très intéressantes : un système d’exploitation libre (souvent Linux) et des broches GPIO (General Purpose Input/Output) programmables. Les différents modèles se basent sur une plateforme avec des CPU offrant nettement plus de fonctions et de puissance que les microcontrôleurs présents dans les Arduino. Si certains préfèrent les montages à base d’Arduino pour l’électronique grâce à la facilité de programmation, les Raspberry Pi offrent pourtant de l’intérêt dans certains cas. Premièrement, le Raspberry Pi bénéficie de la possibilité d’utiliser des langages standards (comme le Python), alors que les Arduino se basent uniquement sur un langage simple (dérivé du C). Deuxièmement, disposer de la puissance d’un CPU ARM, d’une connectivité réseau facile à mettre en place (Ethernet, Wi-Fi,...) et de la possibilité de traiter les données simplifie les choses et évite de multiplier les périphériques.

Comparaison Arduino et Raspberry Pi

En bref, si les Arduino conservent leurs avantages en termes d’interfaces électroniques pures (plus efficaces, plus nombreuses et plus robustes), les Raspberry Pi affichent une indéniable supériorité technique sur la partie logicielle. Enfin, ces deux communautés sont très actives et offrent la solution à beaucoup de problèmes rencontrés. Pour conclure, les cartes Arduino sont plus faciles à utiliser pour faire des tâches simples et répétitives (contrôle de moteur, affichage avec un LCD,...) alors que les Raspberry Pi conviennent mieux aux projets nécessitant un bonne puissance de calcul et des fonctionnalités complémentaires (connexion internet, utilisation de fichier audio,...).

Détails

Cartes programmables 

Résultats 1 - 16 sur 16.
Résultats 1 - 16 sur 16.