Aller au contenu


Photo
- - - - -

Et vous votre atelier ressemble à quoi ?

Atelier Rangement Organisation

146 réponses à ce sujet

#141 arobasseb

arobasseb

    Membre chevronné

  • Modérateur
  • PipPipPipPip
  • 690 messages
  • Gender:Male
  • Location:BORDEAUX (33)
  • Interests:Informatique, robotique et sciences technique en générale.

Posté 21 décembre 2018 - 11:54

C'est une bonne idée, les caissons standards ne sont pas très chers et permettent une grande modularité.
J'ai eu ça pendant un moment. Les portes ne sont pas nécessaires, au contraire elles peuvent gêner pour la vue d'ensemble.
Par contre, je conseille plutôt des caissons de 40cm de profondeur pour le bas, sur lesquels tu pourras mettre un plan de travail de 60cm de profondeur.
Cela ménagera de l'espace pour tes jambes, tu pourras t'assoir sur un tabouret, et pourra te servir d'établi.


Effectivement, bien vu pour le débord du plan de travail.

#142 levend

levend

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 535 messages
  • Gender:Male
  • Location:Vendée
  • Interests:Robotique, informatique, architecture et patrimoine...

Posté 27 avril 2019 - 11:20

Comme je l'avais laissé entendre l'été dernier je vais agrandir mon atelier pour passer à environs 70m², donc je prépare pour coulet le béton dans l'été mais là j'hésite : une fosse pour l'entretien des voitures (je fais une partie de l'entretien sur mon monospace dont la vidange). Il faudrait que je loue une minipelle pendant une journée ou deux…

Comme la fosse sera fermée (quand inutilisée) ça me laisse pas mal de place pour bricoler même mes gros robots.

 

Aujourd'hui je pensais démonter ma CNC pour faire de la place mais en fait je j'entasse encore plus d'affaires dessus puisque je démonte les étagères à côté afin de mettre en place ma bibliothèque et remplacer ma CNC par un bureau. l'an dernier j'avais retiré la cloison qui séparais cette partie de l'agrandissement mais je pense refaire une cloison, ce local (2x3m) sera mon bureau d'étude.



#143 levend

levend

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 535 messages
  • Gender:Male
  • Location:Vendée
  • Interests:Robotique, informatique, architecture et patrimoine...

Posté 12 mai 2019 - 04:56

Il faut vraiment que j'avance sur les travaux de mon atelier, parce que le bureau devient important pour m'installer un vrai PC pour bosser, j'ai encore cassé mon PC portable.

Et si tout va bien je commande ma nouvelle CNC quand j'aurai finit le béton, mais pour le moment j'ai d'autres priorités :( .



#144 Melmet

Melmet

    Pilier du forum

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 1 129 messages
  • Gender:Male
  • Location:Saint-Sozy (46200)

Posté 14 mai 2019 - 07:59

Achete une vitre blinder pour ton pc :P :)


Ne demande jamais à un robot de faire ce que tu peux faire toi même. :nono: :laugh1:


#145 levend

levend

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 535 messages
  • Gender:Male
  • Location:Vendée
  • Interests:Robotique, informatique, architecture et patrimoine...

Posté 14 mai 2019 - 08:08

Bah, cette fois c'est l'alimentation que j'ai cramé, la vitre blindé n'aurait servit à rien :D.. Dans mon futur bureau d'étude je n'aurai que un (ou deux) écran, le clavier et le souris, l'unité centrale sera dans une baie informatique avec mes serveurs, de l'autre côté d'un mur en parpaing : ce sera donc difficile pour moi de taper dessus quand je m'énerverai :D . Au passage je précise que 95% (minimum) de mes fichiers sont sur une clé USB, moins fragile qu'un disque dur et que j'ai une sauvegarde sur un NAS à plusieurs centaines de kilomètres de chez moi, donc j'ai peu de chance de tout perdre, deux disques durs cassé ça suffit !



#146 skyhack

skyhack

    Membre chevronné

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 766 messages
  • Gender:Male
  • Location:Racourt et Flaba (08)
  • Interests:Synthé, modélisation mécanique, bricolage divers, VTT enduro

Posté 06 septembre 2019 - 01:15

Ordre et créativité ne font jamais bon ménage.

 

Tout esprit créatif pur jus est forcément bordélique ! c'est dans le bordel que l'on voit apparaître les idées, pas dans l'ordre !

 

L'ordre est pas définition artificiel, la vie est chaotique puis devient ordonnée lorsque l'on commence à concevoir quelque chose qu a un sens.

 

A l'époque où je faisais énormément de robot avec mes Lego mindstorm, j'ai un jour acheté des casiers à tiroir histoire de classer toutes mes pièces, résultat : plus aucune imagination car plus aucun visuel sur mes pièces ! j'ai tout balancé et tout reversé dans ma grande caisse comme avant ! ^^

 

ça s'appelle la preuve par l'expérience !

 

Idem dans mon garage, c'est un bordel "organisé". Il n'y a que moi qui sais où sont les choses, par contre quand je bricole ça devient très rapidement l’apocalypse (pour les autres) mais pour moi c'est juste le contraire, je réorganise mon espace de travail en fonction de ce que je fais. Donc pour moi c'est ordonné, classé, pour quelqu'un d'autre c'est le bordel car ça n'est pas SON organisation.

 

Tout est dans la subjectivité ! 


" Monsters are real. Ghosts are real too.
They live inside us and sometimes they win."
-------------Stephen King.------------------

" le fait que les extraterrestres étaient amis avec les Mayas ne signifie pas qu'ils sont nos amis ... "
-------------------------------------Stephen Hawking----------------------------------------------------

#147 pmdd

pmdd

    Membre passionné

  • Membres
  • PipPipPip
  • 430 messages
  • Gender:Male

Posté 09 septembre 2019 - 07:05

Ordre et créativité ne font jamais bon ménage.

 

Tout esprit créatif pur jus est forcément bordélique ! c'est dans le bordel que l'on voit apparaître les idées, pas dans l'ordre !

 

L'ordre est pas définition artificiel, la vie est chaotique puis devient ordonnée lorsque l'on commence à concevoir quelque chose qu a un sens.

 

A l'époque où je faisais énormément de robot avec mes Lego mindstorm, j'ai un jour acheté des casiers à tiroir histoire de classer toutes mes pièces, résultat : plus aucune imagination car plus aucun visuel sur mes pièces ! j'ai tout balancé et tout reversé dans ma grande caisse comme avant ! ^^

 

ça s'appelle la preuve par l'expérience !

 

Idem dans mon garage, c'est un bordel "organisé". Il n'y a que moi qui sais où sont les choses, par contre quand je bricole ça devient très rapidement l’apocalypse (pour les autres) mais pour moi c'est juste le contraire, je réorganise mon espace de travail en fonction de ce que je fais. Donc pour moi c'est ordonné, classé, pour quelqu'un d'autre c'est le bordel car ça n'est pas SON organisation.

 

Tout est dans la subjectivité ! 

 

Je suis d'accord, à ce sujet je vous livre un petit texte que j'ai écrit il y a quelques années pour lutter contre la mode exclusive de l'ordre et du rangement dans l'industrie...Mais il faut aussi prendre en compte que la performance globale est la combinaison de qualités différentes et complémentaires; Chaque étape d'une création nécessite ses propres points forts et à ce titre l'ordre et la rigueur sont aussi nécessaires pour créer. Exclure l'une ou l'autre, être l'extrémiste de l'une ou l'autre est aussi une erreur me semble-t'il...

 

Des ordres ou désordre ?

 

Au moment d’entreprendre une opération radicale pour mettre à mal le fatras régnant sur son bureau, le manager s’offre un instant d’égarement. Eliminer le désordre ou non, tel est son dilemme…nombre de fois où la juxtaposition anarchique de documents hétéroclites et sans rapport ont fait germer en lui des idées nouvelles !  Ce qui est vrai pour son espace de travail, ne le serait-il pas pour son organisation ?

Convaincu que son principal objectif est d’ordonner pour optimiser, il se rend compte avec angoisse que cet ordre qu’il recherche est aussi porteur de chaos. Plus l’organisation est ordonnée, planifiée, rigidifiée et plus elle est sensible au moindre grain de sable. Une organisation hyper ordonnée est une organisation statique, figée, qui se retrouve rapidement fragilisée par son décalage avec les multi-paramètres de son environnement en évolution continue.

Ca lui donne des sueurs au manager. Pour être efficace il faut ordonner, mais il met ainsi en danger son organisation.

Comment supporter l’idée que l’ordre est mortel, le désordre aussi ? Le manager doit-il choisir entre la corde et l’échafaud ?

Parce que ça lui fait peur le chaos, la perte de contrôle, la fuite éperdue des équilibres. Ca lui fait peur, mais il sent intuitivement aussi que le désordre est nécessaire pour engendrer la nouveauté et stimuler la créativité. Il comprend aussi que le désordre malgré tout aboutit à de nouvelles cohérences et engendre des organisations innovantes qui s’autorégulent. Le désordre est un véritable carburant du changement et crée des micro-ordres en mouvement. Il sent ce concept, le manager, mais ne peut le concrétiser, le transformer en pratique quotidienne de management. Ne doit-il pas faire la différence entre l’ordre imposé et l’ordre naturel, l’évolution ordonnée ?

Il a le cerveau en feu, le manager, quand son esprit divague ainsi et fait des allers-retours entre les vices et les vertus de l’ordre et du désordre. Mais comment peut-il faire pour expliquer à ses équipes qu’elles doivent respecter les règles jusqu’à la moindre virgule, quand lui-même est convaincu que le désordre de son bureau l’oblige à une veille permanente et salutaire ?

Comment peut-il convaincre ces collaborateurs de s’engager sur des méthodes reconnues et efficaces basées sur l’ordre et le rangement (5S en milieu industriel par exemple), en ayant la crainte permanente d’appauvrir le potentiel créatif de son organisation ?

Comment peut-il promouvoir ces méthodes, véritables chemins tracés sans ignorer la richesse des voies détournées ?

Pourquoi ne rien laisser au hasard alors que le hasard est source de progrès, de nouveauté, d’évolution ?

Il se souvient, le manager, de ses lointains cours de mécanique des fluides où le professeur faisait remarquer avec malice que le régime turbulent est beaucoup plus efficace dans les échanges thermiques avec l’extérieur que le pauvre régime laminaire…

Le manager doit mettre en place une organisation apprenante, culturellement tournée vers le changement, capable d’auto-organisation. Il doit en être le régulateur, pas l'ordonnateur. 

L’ordre c’est la contrainte, les directives, la hiérarchie, la routine, l'ennui, l'inertie, le contrôle, la certitude, les normes et finalement l’assoupissement.   

Le désordre c'est la rapidité, les turbulences, la nouveauté, le changement, l'imprévu, le renouvellement, les risques, le doute, l'autonomie, la liberté, et finalement le progrès.

Opposer ces deux notions est stérile, le manager vient de réaliser que son rôle est de gérer ce mélange subtil d'ordre et de désordre, mélange qu'on appelle complexité...

Le manager sourit, le triste état de son bureau lui a encore inspiré des idées nouvelles...


Découpeur de gâteau, ouvreur de yaourt, allumeur de bougies, la collection complète de pmdd !




Répondre à ce sujet



  


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users