Aller au contenu


Photo
- - - - -

Techniques des moteurs Brushless


6 réponses à ce sujet

#1 Oracid

Oracid

    Pilier du forum

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 4 342 messages
  • Gender:Male

Posté 04 avril 2019 - 03:52

Dans ce fil, je vous propose de faire le point de nos connaissances sur les moteurs Brushless.

Mes connaissances personnelles sur le sujet sont extrêmement limitées, je vous invite donc à venir ici partager les vôtres.
Nhésitez pas à intervenir si je dis des bêtises, je corrigerai ce premier post autant de fois que nécessaire.

Si jai bien compris, les moteurs Brushless, comme leur nom lindique en anglais, sont dépourvus de balaies (ou charbons) de contact permettant d'apporter le courant aux bobines comme c'est le plus souvent le cas pour les moteurs à courant continu.
Pour ce faire, le plus simple est de rendre les bobines, fixes, et les aimants, mobiles. En effet, dans un moteur à courant continu des balaies glissants sont nécessaires pour apporter le courant aux bobines du rotor.
Dans un moteur Brushless, c'est donc bien les aimants qui tournent et les bobines qui restent fixes. Le gros avantage, c'est de supprimer les étincelles produites par les balaies qui coutent très chères en énergie dans les moteurs à courant continu.

Ces dernières années, grâce à l'avènement du drone, les moteurs Brushless accessibles au grand publique ont connu un très grand développement et sont aujourd'hui très accessibles.

Il existe deux grandes catégories de moteurs Brushless, ceux dont les aimants forment un rotor au centre du moteur, on les appelle des Inrunners, et ceux dont les aimants sont répartis sur la carcasse externe du moteur, on les appelle des Outrunners, et dans ce dernier cas, cest bien la carcasse du moteur qui tourne, laxe du moteur y étant relié mécaniquement.
Mais tout ceci est très bien décrit dans la vidéo ci-dessous qui est en anglais. Malheureusement je n'en ai pas trouvée de convaincante en français.
Je vous propose d'arréter là ce post pour éviter une longueur indigeste et de développer plusieurs points techniques dans les posts suivants.


Ma chaine vidéo YouTube : https://www.youtube....wMz-IzZqyvqEUek

#2 Oracid

Oracid

    Pilier du forum

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 4 342 messages
  • Gender:Male

Posté 05 avril 2019 - 04:49

Sur le corps des moteurs Brushless, il apparait souvent la référence d'une unité exprimée en KV. Par exemple 1000KV.
Cette unité exprime le nombre de tours par minute pour une tension de 1V.
Si par exemple, vous utilisez une batterie 2S qui a donc une tension denviron 7,4V, la vitesse du moteur sera de 7400 tours par minute. Pour une batterie 3S qui a une tension denviron 11V, cela fera 11000 tours par minute, etc.

Cette importance donnée à la vitesse du moteur Brushless vient sans doute du fait qu'ils sont très utilisés sur les drones, sans aucune réduction.
Il est assez rare de trouver des réducteurs de vitesse spécifiques aux moteurs Brushless Outrunner utilisés sur les drones. On trouve quelques motoréducteurs, mais le plus souvent pour des moteurs Brushless Inrunner.

Il n'est donc pas rare de trouver des vidéos qui vous proposent de faire votre propre réducteur.

Par exemple l'intérêt de la vidéo, ci-dessous, qui est déjà passée plusieurs fois sur le forum, n'est pas évidente au prime abord. En réalité son objectif premier est tout simplement de proposer la réalisation d'un réducteur pour moteur Brushless. Le moteur utilisé, https://hobbyking.co...nner-motor.html



Sur cette autre vidéo, déjà vue également, on propose un réducteur cycloïdal, donc de faible encombrement. Moteur utilisé, https://hobbyking.co...otor-motor.html



Et sur cette dernière vidéo, ma préférée, on vous montre comment détourner un réducteur de moteur à courant continu pour l'adapter à un moteur petit moteur Brushless.



Il existe donc un vrai problème concernant la réduction de vitesse des moteurs Brushless. C'est sans doute pour cette raison que des YouTubers comme James Bruton ou Ivan Miranda, utilisent des moteurs très puissants de 2750W, mais avec un faible KV de 192( https://hobbyking.co...nner-motor.html) et dun poids de 1,3kg.

Vous pouvez le constater par vous-même sur cette vidéo, à 2'50" .


Personnellement, je pense qu'il nest pas raisonnable d'utiliser de tel moteur et qu'il est préférable de coupler un moteur beaucoup moins puissant avec un réducteur de vitesse.
Ma chaine vidéo YouTube : https://www.youtube....wMz-IzZqyvqEUek

#3 Forthman

Forthman

    Membre chevronné

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 860 messages
  • Gender:Not Telling
  • Location:Montauban (82)

Posté 05 avril 2019 - 11:18

le brushless est à la mode, tous les fabricants d'outillages électroportatifs en proposent, souvent avec une belle étiquette "brushless" sur le matériel.

Le brushless est un gage de durée de vie, car tout le monde sait que la cause principale de casse, ce sont ces foutus balais... :pardon:

 

Le terme brushless est souvent associé à un type de moteur particulier, alors qu'il existe des moteurs avec ou sans aimants permanents,

synchrones ou asynchrones.

Mais le point commun de tous ces moteurs, c'est que ce ne sont plus des moteurs à courant continu.

Il faut donc une interface électronique plus ou moins intelligente pour les piloter, et c'est pourquoi il aura fallu attendre que des composants spécialisés

abordables soient disponibles pour en trouver dans les ateliers des bidouilleurs.

 

 

Le gros avantage de ces moteurs, une fois la complexité électronique maîtrisée, c'est de pouvoir gérer très précisément la vitesse et le couple.

 

Pour ce qui est de l'utilisation des réducteurs (enfin, de la non utilisation) je pense que c'est surtout du au fait que les bidouilleurs ont plutôt une

approche empirique : j'ai vu ça sur tel truc, je vais tester sur mon char, zut ça marche pas, je manque de puissance, bon bien je mets un moteur plus puissant...

Et on se retrouve avec des véhicules très gros/lourds avec des batteries devant délivrer plusieurs dizaines d'ampère pour un résultat

comparable à ce que l'on avait dans les années 80 avec 2 petits moteurs à courant continu et 6 piles 1.5V :crazy: (avec des piles alcalines quand-même, les piles salines c'est nul)



#4 Oracid

Oracid

    Pilier du forum

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 4 342 messages
  • Gender:Male

Posté 06 avril 2019 - 09:59

La commande des moteurs Brushless se fait à l'aide d'un circuit électronique appelé ESC (Electronic Speed Controller).
A l'aide d'un ESC, un moteur Brushless se commande de la même manière qu'un servomoteur ou plus exactement qu'un servomoteur à rotation continu. Il se commande donc en vitesse et non pas en position.

Si vous avez regardé avec attention la première vidéo de ce fil, vous avez pu voir à partir de 6'43", comment brancher l'ensemble ESC et moteur Brushless à une carte Arduino et comment le programmer à l'aide de la bibliothèque servo.h
Je remets ici cette vidéo pour vous éviter de perdre le fil.



Pour ceux qui préfère une vidéo en français, voici celle de notre ami Thonain, plus orientée pour les drones et la Radio commande, mais tout aussi intéressante.


Ma chaine vidéo YouTube : https://www.youtube....wMz-IzZqyvqEUek

#5 Mike118

Mike118

    Staff Robot Maker

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPip
  • 7 774 messages
  • Gender:Male
  • Location:Anglet
  • Interests:Robotique, Entrepreneuriat, Innovation, Programmation, Résolution de problème, Recherche de solutions, Mécanique, Electronique, Créer, Concevoir

Posté 06 avril 2019 - 11:52

My two cents : Pour piloter des moteurs brushless pour des application robotique voici quelques drivers qui peuvent vous intéresser : 

VESC http://vedder.se/2015/01/vesc-open-source-esc/  avec un article qui en parle sur hack a day https://hackaday.com...s-motor-driver/

 

Odrive https://odriverobotics.com/ driver de moteur utilisé par james bruton entre autre

 

 

Et un peu de littérature sur le sensorless https://www.ncbi.nlm...les/PMC3231115/


Si mon commentaire vous a plus laissez nous un avis  !  :thank_you:

Nouveau sur Robot Maker ? 

Jetez un oeil aux blogs, aux tutoriels, aux ouvrages, au robotscope  aux articles,  à la boutique  et aux différents services disponible !

 

Les réalisations de Mike118  

 

 

 


#6 Oracid

Oracid

    Pilier du forum

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 4 342 messages
  • Gender:Male

Posté 11 avril 2019 - 07:28

J'ai trouvé quelques moteurs Brushless avec des réducteurs de vitesse.
Par exemple, celui là qui a un codeur incorporé et pèse 425g, sans l'électronique de commande.
https://fr.aliexpres...2856080008.html

Pour une vitesse de 80rpm en 12V, il a un couple de 7,3kg.cm (voir le tableau dans la description).

Quelque chose m'échappe. Comparons ce moteur avec un servo Brushless 360° comme celui là, https://www.robot-ma...0-de-jx-40kgcm/qui a un couple de 40kg.cm et une vitesse d'environ 80rpm et pèse 76g.

Quel est l'intérêt d'utiliser ce type de moteur si un servo fait beaucoup mieux ?

Bringsmart 5840-3650 Brushless.png
Ma chaine vidéo YouTube : https://www.youtube....wMz-IzZqyvqEUek

#7 Forthman

Forthman

    Membre chevronné

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 860 messages
  • Gender:Not Telling
  • Location:Montauban (82)

Posté 11 avril 2019 - 09:41

ce moteur ne consomme que 0.23A, donc normal que le couple ne soit pas exceptionnel.

par contre niveau durée de vie, je pense qu'il doit faire beaucoup mieux que le servo





Répondre à ce sujet



  


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users