Aller au contenu


Bacab

Inscrit(e) (le) 20 mai 2018
Déconnecté Dernière activité août 23 2019 04:56
-----

Sujets que j'ai initiés

Besoin d'explications sur un circuit (pré-amplificateur audio)

14 avril 2019 - 02:30

Bonjour,

 

Dans le cadre du projet dont je parlais ici j'ai décidé d'utiliser le pré-amplificateur suivant : https://www.velleman...s/view/?id=8897

Comme je le disais dans mon précédent topic je ne connais pas bien les caractéristiques du circuit. J'ai donc décidé de le modéliser avec Eagle pour connaître ces caractéristiques. Voici le schéma que j'obtiens :

Fichier joint  circuit_preamp.PNG   228,48 Ko   11 téléchargement(s)

 

Si je comprends bien le circuit (ce qui n'est pas garanti n'hésitez pas à me le dire si vous voyez une erreur) :

- le premier AOP est monté comme un filtre passe haut inverseur de gain unitaire, Fc=0.16Hz;

- le second AOP est monté comme un un filtre passe haut inverseur de gain R8/R7 (sur le véritable circuit R8 est variable mais pour la simulation je l'ai remplacé par une résistance fixe) et Fc=16Hz;

- le filtre RC formé par C5 et R4 est un passe haut qui filtre la composante continue en sortie de l'amplificateur (probablement pour se débarrasser d'un biais DC ajouté par l'AOP ?);

 

En revanche je n'ai aucune explication pour la présence de R5 (limiteur de courant ?) et le montage de C4 et R2, pouvez vous m'expliquer ?

 

Par avance merci pour vos réponses.


Besoins de conseils : construction d'un enregistreur sous-marin

13 janvier 2019 - 02:09

Bonjour à tous et à toutes !

 

Avant de travailler sur mon sous-marin j'ai réalisé un hydrophone à base d'un disque piézo-électrique et d'un pré-amplificateur. Il marche bien mais je voudrais pousser un peu le concept et enregistrer plutôt qu'écouter en direct. Pour se faire je pense acquérir une carte Adafruit et la connecter à une Arduino (en suivant ce tutoriel).

 

Cependant, et c'est la que j'aurais besoin de vos conseils avisés, il y a assez peu d'information dans la datasheet du codec sur la chaîne d'enregistrement :  de ce que je comprends il n'y a aucun filtre antialiasing intégré, ni de filtre passe-haut pour supprimer la composante continue. Il n'y a pas non plus de protection contre les surtensions.

Trois solutions s'offrent donc à moi :

  1. La solution des riches : j'ajoute un pré-ampli INA217 avec un filtre passe bas (comme celui-ci), mais il faut faire un circuit à part, et je branche le résultat sur l'entrée ligne ;
  2. La solution de l'inconnu : j'utilise mon pré-ampli mais j'ignore ses caractéristiques détaillées (si ça se trouve il est moins bien que celui intégré dans le CODEC) et je connecte la sortie à l'entrée ligne;
  3. Je branche directement l'hydrophone sur l'entrée MIC IN en suivant les conseils de branchements de la datasheets et qui vivra verra;

Par ailleurs : comment je passe d'une tension alternative (et donc avec des valeurs négatives) à une tension purement positive comme celle que l'entrée ligne accepte ?

 

Je vous remercie par avance pour vos réponses.


Cherche des plaques pour fixer mes cartes

20 août 2018 - 11:14

Bonjour,

 

Je crée ce topic car je suis à la recherche de plaques (pas de dissimulation, je vous rassure) en PVC, en alu ou en bois, de petites dimension (15 cm par 15 cm environ) et dans lesquels je n'aurai plus qu'à percer pour fixer ensemble les différentes cartes électroniques, capteurs, composants que j'utilise.

 

J'ai regardé chez les fournisseurs de matériaux mais c'est toujours des dimensions gigantesques qu'ils proposent. Et je n'ai pas trouvé mon bonheur dans les rayons des magasins d'électronique que je connais.

 

Vous me direz : t'es barjo, t'as qu'à les faire toi même ! (ou plutôt, parce que vous êtes polis et bien élevés : pourquoi ne les fais tu pas toi même ?). La réponse est simple : je vis dans un petit appartement parisien et scier ça fait de la saleté, du bruit et faut que je sorte tout le bordel de la cave quand je m'y mets, bref, ça me saoul.

 

Alors, est-ce que ça existe ?

 

Par avance merci pour vos réponses.

 

 


Conception d'un objectif pour mon sous-marin

22 juillet 2018 - 08:28

Bonjour à tous et à toutes,

 

Cet après-midi, alors que j'imprimais des pièces pour mon sous-marin (pour ceux qui ne sauraient pas j'en parle ici), je me suis dit que, étant donné la liberté de mouvement limitée par le câble et le fait que je risque de faire peur aux poissons si je m'approche trop, il pourrait être utile de doter ma RaspiCam d'un zoom. Sauf que je ne veux pas choisir entre la vue grand champ et la vue petit champ (je suis du genre fromage ET dessert si vous voyez ce que je veux dire). Donc j'ai commencé à plancher sur un système me permettant de passer de l'une à l'autre à volonté sans avoir à ouvrir le sous-marin (et je pourrai donc le faire en plongée). Voici le système auquel je pense :

Fichier joint  schema_general.png   10,85 Ko   27 téléchargement(s)

 

La partie reliée à l'axe du moteur tourne et permet de renvoyer vers la caméra soit la lumière provenant de la voie sans grossissement, soit de la voie avec grossissement.

 

Plutôt que de réaliser moi même la partie optique je suis à la recherche d'un composant tout fait, pilotable par des servos/moteurs pas à pas (pour la MAP surtout). Est-ce que cela vous dit quelque chose ?

 

Par avance merci pour vos réponses.


Little Yellow Submarine (L.Y.S.)

20 juin 2018 - 09:37

Bonjour à tous,

 

Comme je le disais dans un autre sujet, cela fait deux ans que je travaille à la réalisation d'un sous-marin filoguidé et j'aimerais vous présenter mon projet. Celui-ci se nomme L.Y.S. pour Little Yellow Submarine (comme dans le titre du sujet, c'est fou ça !) à la fois pour la référence (facile) à une chanson bien connue mais aussi parce que j'aimais bien l'acronyme du projet.

 

Le but de ce sous-marin est de permettre de filmer et d'écouter en temps réel ce qui se passe à quelques mètres sous la surface. Accessoirement j'espère pouvoir expérimenter avec l'hydrophone que j'ai fabriqué.

 

Voici les règles que je me suis fixé pour mon projet :

- le coût final des pièces détachées utilisés pour le sous-marin ne doit pas dépasser les 300 €;

- le sous-marin doit emporter une caméra frontale et envoyer la vidéo en temps réel à l'opérateur;

- le sous-marin doit remonter à la surface seul en cas de panne totale de l’électronique de bord.

 

Après des heures de modélisation j'ai finalisé la conception et les plans : voici quelques rendus des différentes solutions qui ont traversé mon esprit :

Fichier joint  lys1a.jpg   18,03 Ko   23 téléchargement(s)

Fichier joint  lys1b.jpg   24 Ko   25 téléchargement(s)

Fichier joint  lys1c.jpg   17,95 Ko   24 téléchargement(s)
Fichier joint  lys1d.jpg   21,86 Ko   24 téléchargement(s)
 

 

Et voici la modélisation finale :

Fichier joint  lys1e.jpg   25,63 Ko   25 téléchargement(s)

Fichier joint  lys1f.jpg   24,11 Ko   24 téléchargement(s)

 

 

La construction :

Fichier joint  lys1g.jpg   49,64 Ko   23 téléchargement(s)

 

 

La première image de la caméra avec l'incrustation vidéo :

Fichier joint  lys1h.jpg   25,36 Ko   24 téléchargement(s)

 

La solution définitive repose sur l'utilisation de trois moteurs brushless outrunner dont les bobines profiteront d'un traitement anti-corrosion et qui se situent à l'extérieure du compartiment étanche. Les câbles d'alimentations et le câble ethernet (pour les échanges avec l'opérateur en surface) passeront par la cloison à l'arrière du tube central.

 

L'étanchéité est garantie par des presses-étoupes de piscine.

 

Les pièces reliant les différents tubes entre eux sont imprimés en 3D par mon imprimante.

 

L'électronique à bord est constituée d'une Raspberry Pi 3. Elle gère la vidéo et les signaux PWM qui sont envoyés à un régulateur de drone quadricopter. Celui-ci assure également la régulation de l'alimentation électrique.

 

Le tout est alimenté par une batterie LiPo 4S, 5800 mAh.

 

La caméra est une raspicam. Je ne compte l'utiliser que pour fournir le flux vidéo en directe. L'enregistrement se fera à l'aide d'une GoPro.

 

Les moteurs sont des brushless outrunner Turnigy d'une puissance de 200 W (700 kV).

Les hélices sont des Graupner quadripales de 88 mm de diamètre.

 

Je ne travaille sur ce projet que pendant mes (rares) heures de loisirs et la construction avance lentement.

 

J'espère que vous trouverez ce projet intéressant et n'hésitez pas à me faire part de vos remarques, questions et suggestions.