Aller au contenu


Photo
* * * * * 1 note(s)

Arduino // Intelligence artificiel

arduino intelligence artificielle

9 réponses à ce sujet

#1 Fatavis

Fatavis

    Nouveau membre

  • Membres
  • 23 messages

Posté 05 février 2017 - 09:50

Bonjour à tous et à toutes, 

 

je précise que je suis débutant et en ce moment je regarde un peu ce qu'est l'intelligence artificiel. 

Et à titre informatif je me demandais quel usage pouvait on avoir de l’intelligence artificielle avec Arduino ?

 

Y a t'il des projets concrets déjà réalisé ? 

 

Merci d'avance ^^



#2 Jekert

Jekert

    Auteur

  • Modérateur
  • PipPip
  • 214 messages
  • Gender:Male

Posté 06 février 2017 - 06:37

Salut,

Je me permets de te répondre en attendant que quelqu'un de plus expérimenté vienne donner son avis ;)

 

En fait, ça dépend de ce que tu entends par intelligence artificielle.

 

Je me suis intéressé un petit peu intéressé à ce sujet l'année dernière et en particulier à l'utilisation de l'algorithme Q-Learning qui est un algorithme d'apprentissage par renforcement (qui s'améliore par l'erreur et l'essai), j'avais trouvé quelques ressources que j'ai placé dans le sujet (mais je ne suis pas allé jusqu'au bout). Voici ce que j’essayai de faire :

 

Et quelques exemples supplémentaires :

 

Et je crois que Bobox utilise une Arduino et un algorithme génétique pour son Crabeel.

 

Si tu pensais plutôt à quelque chose comme JARVIS dans les MARVEL, certains ont essayé de le reproduire avec des Raspberry  ou PC:

- http://jasperproject.github.io/

-

 

Sinon je pense qu'en général l'Arduino n'est pas utilisée comme cerveau mais plutôt un micro-ordinateur (comme les Raspberry Pis) ou un PC/Serveur connecté à une Arduino qui gère la partie capteur + moteurs.

Si tu souhaite en savoir plus sur la programmation de différentes intelligences artificielles, je te recommande la chaine de Siraj Raval ou encore cette playlist de vidéos.



#3 Fatavis

Fatavis

    Nouveau membre

  • Membres
  • 23 messages

Posté 08 février 2017 - 08:42

Merci pour ton aide, c'est vraiment une réponse complète. Tout d'abord je souhaite te dire merci pour tous ces liens ainsi que la playlist et la chaîne que je vais regarder. 

 

 

 

 

Sinon je pense qu'en général l'Arduino n'est pas utilisée comme cerveau mais plutôt un micro-ordinateur (comme les Raspberry Pis) ou un PC/Serveur connecté à une Arduino qui gère la partie capteur + moteurs.

 

En revanche, j'ai pas bien compris, tu veux dire que l'arduino n'est pas le mieux adapter pour l'intelligence artificielle ?



#4 levend

levend

    Pilier du forum

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 433 messages
  • Gender:Male
  • Location:Vendée
  • Interests:Robotique, informatique, architecture et patrimoine...

Posté 08 février 2017 - 09:06

C'est aussi ce que je pense, la plupart du temps sur les gros projets tu vois l'arduino pour la partie bas niveau (capteurs, moteurs et autres actionneurs) et un Raspberry Pi pour le haut niveau (intelligence artificielle, reconnaissance de forme/couleur, calcul de trajectoire, etc...).

La capacité de calcul de l'arduino étant plutôt limité il va être difficile de faire une IA complexe, donc ça dépend aussi de ce que tu entends par intelligence artificielle.

 

Je pense que les pro ici diront la même chose.



#5 Fatavis

Fatavis

    Nouveau membre

  • Membres
  • 23 messages

Posté 09 février 2017 - 07:47

Bon bah du coup je pense que je vais attendre de faire des projets arduino puis je me mettrai au  Raspberry Pi.

 

En tout cas merci pour votre aide.



#6 Bobox

Bobox

    Habitué

  • Membres
  • PipPip
  • 157 messages
  • Gender:Male
  • Location:Montigny le Bretonneux

Posté 09 février 2017 - 11:32

En intelligence artificiel , on parle de plusieurs type d'agent du plus simple au plus complexe :

  1. Agent 'simple réflexe'
  2. Agent 'réflexe basé sur un modèle'
  3. Agent 'orienté objectif'
  4. Agent a apprentissage

Les catégories peuvent être plus étoffée suivant les écoles.

La quantité de puissance de calcul requise pour chacun de ces agents augmente exponentiellement avec leur complexité.

 

Avec un Arduino tu peux faire des agent 1) certain 2) si le model est simple, certain 3) si l'objectif est simple.

Avec un Raspberry PI tu peux faire des agents 1),2) 3) et certains 4).

 

Dans la catégorie 4) les agent les plus complexes demande des puissances de calcul tel que même un  ordinateur ne suffit pas, et donc il faut utiliser des fermes de calcul, souvent accédée via le 'cloud'

C'est le cas par exemple des intelligences artificielles de type 'Siri', 'Ok Google', 'Alexa', l'analyse et le traitement des requêtes vocales partent dans le cloud,



#7 Fatavis

Fatavis

    Nouveau membre

  • Membres
  • 23 messages

Posté 09 février 2017 - 10:10

Merci Bobox pour ta réponse ^^ 



#8 R1D1

R1D1

    Modérateur et Membre passionné

  • Modérateur
  • PipPipPipPipPip
  • 1 140 messages
  • Gender:Male
  • Location:Autriche

Posté 18 février 2017 - 11:29

En intelligence artificiel , on parle de plusieurs type d'agent du plus simple au plus complexe :

  1. Agent 'simple réflexe'
  2. Agent 'réflexe basé sur un modèle'
  3. Agent 'orienté objectif'
  4. Agent a apprentissage

Les catégories peuvent être plus étoffée suivant les écoles.

La quantité de puissance de calcul requise pour chacun de ces agents augmente exponentiellement avec leur complexité.

 

Avec un Arduino tu peux faire des agent 1) certain 2) si le model est simple, certain 3) si l'objectif est simple.

Avec un Raspberry PI tu peux faire des agents 1),2) 3) et certains 4).

 

Dans la catégorie 4) les agent les plus complexes demande des puissances de calcul tel que même un  ordinateur ne suffit pas, et donc il faut utiliser des fermes de calcul, souvent accédée via le 'cloud'

C'est le cas par exemple des intelligences artificielles de type 'Siri', 'Ok Google', 'Alexa', l'analyse et le traitement des requêtes vocales partent dans le cloud,

Précision : tu peux faire un agent 4) avec une Arduino. En fait, le "réflexe" ou le "modèle" peuvent être appris. Mais bien entendu, l'agent restera simple. Pas question de faire de l'interaction vocale pour poser des questions génériques. En fait, l'apprentissage n'est pas spécifique à Siri, Alexa et consorts : un système qui ferait des requêtes google à partir de speech to text n'a pas besoin d'apprentissage en soi (même s'il y a de l'apprentissage chez google et on peut en faire en speech to text).

Pour illustrer, cherchez "Véhicule de Braintenberg". Le principe est de créer des agents "réflexes", mais rien n'interdit (et c'est la seconde partie du bouquin il me semble) d'apprendre les réflexes en interaction avec l'environnement. Les liens entre capteurs et moteurs peuvent être modifiés en fonction de ce qui se passe dans le monde.


R1D1 - Calculo Sed Ergo Sum -- en ce moment, Projet Ballista
Avatar tiré du site bottlebot

#9 Fatavis

Fatavis

    Nouveau membre

  • Membres
  • 23 messages

Posté 29 mars 2017 - 08:25

Désolé, j'avais loupé ton message, merci pour ton complément de réponse R1D1



#10 thermo_nono

thermo_nono

    Membre chevronné

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 803 messages

Posté 11 octobre 2017 - 01:43

Salut, j'avais justement en projet l'idée de réaliser un bot pourvu d'une IA (grandement inspiré par les tutos portant sur l'IA : http://www.robot-maker.com/forum/tutorials/category/8-intelligence-artificielle/)... 
J'ai juste remplacé les 6 cellules ultrason par une unique montée sur un servomoteur.
je n'ai pas encore trouvé le temps de terminer le cablage, mais voici à quoi ressemble mon bot à 2 neurones : 
 

https://scontent-bru...1b8&oe=5A72FC26

 

... je n'ai pas terminé le cablage et je n'ai pas non plus commencé la programmation et il manque encore deux pare-chocs sur les côtés (il y a un parechocs à l'avant et un support pour le double pont en H à l'arrière mais la photo date d'avant ces ajouts).. ça ne devrait plus être long. 
je vous tiendrai au courant... ;-)





Répondre à ce sujet



  



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users